Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2013

Pensées plus ou moins correctes (13)

CAUSES DE LA MORT D'ARAFAT

« Arafat, hospitalisé à Paris, se réveille d'un premier coma et interroge son médecin.

- Docteur qui êtes-vous ?

- Je suis le Professeur Israël.

L'émotion est trop forte. C'est à nouveau l'alerte cardiaque. Les médecins se précipitent et parviennent à réanimer le leader palestinien.

- Où suis-je ? Demande-t-il alors.

- Vous êtes à Villejuif, répondent les médecins.

Nouvelle alerte. Le cardiologue prévient : « Encore une comme celle-ci et je ne réponds plus de rien. ! »

Arafat ouvre alors une dernière fois les yeux.

- Quel temps fait-il dehors ?

Et tous de répondre en choeur :

- Mossad. »

Céline.jpgCELINE A DIT...

« C'est des hommes et d'eux seulement qu'il faut avoir peur, toujours... »

« Ce monde n'est qu'une immense entreprise à se foutre du monde. »

« Dans l'Histoire des Temps, la vie n'est qu'une ivresse, la vérité c'est la mort. »

« Faire confiance aux hommes; c'est déjà se faire tuer un peu. »

« Je ne veux pas que la mort me vienne des hommes, ils mentent trop ! Ils ne me donneraient pas l'Infini ! »

« L'âme, c'est la vanité et le plaisir du corps tant qu'il est bien portant. »

« La beauté, c'est comme l'alcool et le confort, on s'y habitue, on n'y fait plus attention. »

« La conscience n'est dans le chaos du monde qu'une petite lumière, précieuse mais fragile. »

« La vie c'est ça, un bout de lumière qui finit dans la nuit. »

« Les enfants, c'est comme les années, on ne les revoit jamais. »

« Quand la haine des hommes ne comporte aucun risque, leur bêtise est vite convaincue, les motifs viennent tout seuls. »

« Quand on n'a pas d'imagination, mourir c'est peut de chose. Quand on en a, mourir c'est trop.

« Si les gens sont si méchants, c'est peut-être parce qu'ils souffrent. »

Commentaires

Pour vous et vos lecteurs fidèles :

Plus les peuples sont devenus dégénérés et lâches plus ils sont cruels.
Klarskovgaard Le 22 décembre 1950.

Céline, Lettres à Albert Paraz (1947 - 1957).

Je ne saurais trop recommander naturellement.

Écrit par : Danny | 03/07/2013

Merci pour le partage !

Écrit par : CCRIDER | 11/07/2013

Les commentaires sont fermés.