Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2020

Poèmes pour petits et grands (109)

lucie delarue mardrus.jpgLa lune

La lune est une indiscrète

Regardez comme elle est faite !

Pas un cheveu sur la tête !

 

Par les fentes des cloisons,

Elle voit dans les maisons

Et nous cherche des raisons.

 

La lune est une indiscrète.

 

Nous lui tournerons le dos !

Pour dormir dans nos dodos.

 

Nous fermerons nos rideaux

Au nez de la pâle intruse.

 

« Coucou, c’est moi, je m’amuse ! »

Comment ? Encore ? Elle abuse …

Nous lui tournerons le dos.

 

Nous l’avons si bien vexée 

Qu’elle s’est presque effacée. 

 

La semaine s’est passée, 

Il n’en reste plus qu’un quart. 

 

« Coucou, lune … » Il est trop tard,

Elle n’est plus nulle part…

Nous l’avons trop bien vexée !

(Lucie Delarue-Mardrus)

08:47 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

15/04/2020

Le grand enfermement (4)

09:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Pensées plus ou moins correctes (190)

RAISON

« La raison plutôt que la force. (Plus ratio quam vis)

(Proverbe latin)

Toulet.jpg« Quand on a raison, il faut raisonner comme un homme ; et comme une femme, quand on a tort. »

(Paul-Jean Toulet)

« La raison peut nous avertir de ce qu’il faut éviter, le cœur seul nous dit ce qu’il faut faire. »

(Joseph Joubert)

« La loi, en général, est la raison humaine en tant qu’elle gouverne tous les peuples de la terre. »

(Montesquieu)

« Mieux que la raison et ses subtiles recherches, vaut l'humble amour d'un cœur pur. »

(Saint Bernard de Clairvaux)

RAISONNEMENT

« D’idées vraies en idées vraies et de clartés en clartés, le raisonnement peut n’arriver qu’à l’erreur. »

(Rivarol)

RASEUR

« Un raseur est quelqu’un qui, lorsque vous lui demandez comment il va, vous l’explique. »

(Tristan Bernard)

RASSURER

« Ce qui est magnifique, c’est que pour rassurer les gens, il suffit de nier l’évidence. »

(Robert Bresson)

08:28 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

14/04/2020

Le grand enfermement (3)

Dessin-humour-covid19-on-se-fout-de-notre-gueule-0984e-b22e6.jpg

08:33 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

12/04/2020

Le dernier des Spartians (roman)

08:52 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

11/04/2020

Le grand enfermement (2)

Meme-humour-covid19-lbd40-masques-penurie-moyens-gouvernement-cf3b8-ab080.jpg

08:31 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

10/04/2020

SOS Machos (Nouvelle)

Nouvelle extraite du recueil "Dorian Evergreen"

 disponible version papier

http://www.thebookedition.com/fr/dorian-evergreen-p-16900...

version ebook

 

https://www.amazon.fr/DORIAN-EVERGREEN-Bernard-VIALLET-eb...

09:01 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

09/04/2020

Le faucon du Siam (Axel Aylwen)

Le faucon du Siam.jpgEn 1679, dans le golfe du Siam, Constantin Phaulcon, capitaine du « Royal Lotus », jonque siamoise de 120 tonneaux, doit convoyer des ballots de draps pour le compte de la Compagnie anglaise des Indes. Avec ses collègues Ivatt et Burnaby, il compte réaliser de surcroit un beau coup de contrebande en faisant entrer au royaume du Siam, une série de canons de fabrication hollandaise. Phaulcon envisage de les vendre à une certaine reine de Pattani, musulmane ne voulant plus se soumettre au pouvoir central bouddhiste. L’ennui, c’est qu’après quelques révoltes péniblement mâtées de son équipage malais, la jonque fait naufrage et coule corps et biens avec les derniers espoirs de réussite de Phaulcon. Seul survivant du désastre avec ses deux acolytes, il se retrouve prisonnier du puissant gouverneur de Ligor qui veut leur faire avouer par n’importe quel moyen y compris la torture qu’ils menaient une action de contrebande. Heureusement la participation valeureuse de Phaulcon à un tournoi de boxe thaï, puis l’arrivée plus qu’opportune d’un éléphant blanc quasiment divinisé par les Siamois changent totalement la donne…

« Le faucon du Siam » est le premier tome d’une trilogie d’aventures historiques du temps des premiers établissements européens (successivement portugais, hollandais et anglais) dans cette partie de l’Asie. L’auteur, anglais qui se révèle excellent spécialiste de l’histoire et des coutumes thaïlandaises, reconnaît lui-même en introduction qu’il s’est inspiré de l’histoire, mais sans la suivre fidèlement car toutes les archives du Siam ont été détruites au XVIIIème siècle par les envahisseurs birmans. Il n’en demeure pas moins que cette lecture est particulièrement dépaysante et exotique. Le lecteur y découvrira des excès de raffinement, de délicatesse et de largeur d’esprit (toutes les religions sont acceptées sans la moindre discrimination) mêlés à des sommets de servilité (on ne se présente qu’à plat ventre devant le roi ou les mandarins) et de cruauté (châtiments d’une incroyable barbarie, tortures atroces…). S’il n’est que relativement historique, ce roman se rattrape sur les aventures, les rebondissements, les intrigues, ce qui permet de maintenir l’intérêt du lecteur tout au long d’un pavé de plus de 800 pages, qui se dévore en dépit de quelques longueurs. On suit avec grand intérêt l’ascension irrésistible du (super) héros doté de toutes les qualités (intrigant redoutable, diplomate hors pair, séducteur irrésistible et combattant courageux) ainsi que le déroulement de ses amours compliquées avec la sublime Sunida, son amante locale, et la très jeune et très charmante Maria, sa future épouse. Ouvrage de gare, de plage ou de « confinement » permettant de se divertir agréablement tout en enrichissant ses connaissances de l’Orient étrange et mystérieux.

4/5

08:29 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

07/04/2020

Poèmes pour petits et grands (108)

Bérimont.jpgJe donne

 

Je donne pour Paris

Un peu tabac gris

Je donne pour Bruxelles

Un morceau de ficelle

Je donne pour London

Un paquet d’amidon

Je donne pour Genève

Une poignée de fèves

Je donne pour Tokyo

Un guidon de vélo

Je donne pour Moscou

Un petit sapajou

Je donne pour Madrid

Un envol de perdrix

Je donne à Copenhague

La mer et ses vagues

Je donne à Washington

Tontaine et puis tonton

 

(Luc Bérimont)

08:38 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

06/04/2020

Le grand enfermement (1)

08:49 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)