Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/04/2014

Pensées plus ou moins correctes (28)

Maurras.jpgDEMOCRATE

« On est bon démocrate dès que l'on apporte aux citoyens des raisons nouvelles de mépriser l'expérience de leurs pères et de se haïr fermement. »

(Charles Maurras)

« Le vrai démocrate est celui qui, grâce à des moyens non-violents, défend sa liberté par conséquent celle de son pays et finalement celle de l'humanité toute entière. »

(Mahatma Gandhi)

DEMOCRATIE

« Dans une démocratie, disait Monsieur l'abbé Coignard, le peuple est soumis à sa volonté, ce qui est un dur esclavage (…) car la volonté commune ne se trouve que peu ou point dans chaque personne, qui pourtant en subit la contrainte toute entière. Et le suffrage universel n'est qu'un attrape-nigaud, comme la colombe qui apporta le Saint Chrême dans son bec. »

(Anatole France « Les opinions de M. Jérôme Coignard)

« Tout le rêve de la démocratie est d'élever le prolétaire au niveau de bêtise du bourgeois. Le rêve est en partie accompli. »

(Gustave Flaubert)

« La démocratie, c'est l'art de diriger le cirque à partir de la cage des singes. »

(Henry Louis Mencken)

« La démocratie ? Savez-vous ce que c'est ? Le pouvoir des poux de manger des lions. »

(Georges Clémenceau)

« La démocratie ne peut pas vivre sans la vérité, le totalitarisme sans le mensonge. La démocratie se suicide si elle se laisse envahir par le mensonge, le totalitarisme par la vérité. »

(Jean François Revel)

« La démocratie, cet incident hasardeux de la démagogie. »

(M.G. Dantec)

« La démocratie n'est pas un fait, c'est une idée. Elle est fausse car en désaccord avec la nature. Elle est mauvaise en ce qu'elle soumet constamment le meilleur au pire, le supérieur à l'inférieur, au nombre la qualité, c'est à dire les compétences et l'aptitude. »

(Charles Maurras)

« La démocratie, qui semble être la règle du monde moderne et qui n'en est que la punition. »

(Barbey d'Aurevilly)

« Le plus grand nombre est bête, il est vénal, il est haineux. C'est le plus grand nombre qui est tout. Voilà la démocratie. »

(Paul Léautaud)

12/04/2014

Pensées plus ou moins correctes (27)

 

Louis ferdiannd céline.jpgDEGENERER

« La grande marotte de tous nos gouvernements successifs depuis 1793, c'est de nous faire dégénérer. »

(Louis Ferdinand Céline)

DELICE

« Un des délices de l'anarchisme de droite, c'est de regarder les autres patauger dans le chaos qu'ils ont créé. »

(Robert Poulet)

DELIQUESCENCE

« On arrive à un degré de déliquescence morbide et de ramollissement où la société prend elle-même parti, en tout sérieux et honnêteté, pour celui qui lui porte atteinte, pour le malfaiteur. »

(Franz Nietzsche)

DEMAIN

« Demain est souvent le jour le plus chargé de la semaine. »

DEMANDER

« J'ai goûté bien des substances amères et nulle ne l'est plus que de demander. »

(Proverbe arabe)

« Ne demandez rien, ne refusez rien. »

(Saint François d'Assise)

06/04/2014

Pensées plus ou moins correctes (26)

de gaulle.jpgDE GAULLE A DIT

"Certains même redoutaient que les juifs, jusqu’alors dispersés, mais qui étaient restés ce qu’ils avaient été de tout temps, c’est à dire un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur, n’en viennent, une fois rassemblés dans le site de leur ancienne grandeur, à changer en ambition ardente et conquérante les souhaits très émouvants qu’ils formaient depuis dix-neuf siècles."

(Conférence de presse du 27 novembre 1967)

"Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine, et de religion chrétienne. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont les Arabes, les Français sont les Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de Musulmans, qui demain seront peut-être vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisons l’intégration, si tous les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! "

(Cité par B. Stora, Le transfert d’une mémoire, Ed. La découverte, 1999)

« Vous savez, cela suffit comme cela avec vos nègres. Vous me gagnez à la main, alors on ne voit plus qu’eux : il y a des nègres à l’Élysée tous les jours, vous me les faites recevoir, vous me les faites inviter à déjeuner. Je suis entouré de nègres, ici. […] Et puis tout cela n’a aucune espèce d’intérêt ! Foutez-moi la paix avec vos nègres ; je ne veux plus en voir d’ici deux mois, vous entendez ? Plus une audience avant deux mois. Ce n’est pas tellement en raison du temps que cela me prend, bien que ce soit déjà fort ennuyeux, mais cela fait très mauvais effet à l’extérieur : on ne voit que des nègres, tous les jours, à l’Élysée. Et puis je vous assure que c’est sans intérêt. » (Entretiens avec Jacques Foccart, 8 novembre 1968. cité dans ses Mémoires, tome 2).

11/03/2014

Bossuet, Tocqueville, Renan, Malraux etc...

islam.jpg« Islam ! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l'empire de Satan dans tout l'univers

(Bossuet)

« L'islam, c'est la polygamie, la séquestration des femmes, l'absence de toute vie publique, un gouvernement tyrannique et ombrageux qui force de cacher sa vie et rejette toutes les affections du coeur du côté de l'intérieur de la famille. »

(Alexis de Tocqueville )

« L'islam est contraire à l'esprit scientifique, hostile au progrès ; il a fait des pays qu'il a conquis un champ fermé à la culture rationnelle de l'esprit. »

(Joseph Ernest Renan)

« Je fus impressionné par la parenté du national-socialisme avec l'islam et cette impression n'a fait que se préciser et s'affermir depuis. »

(Hermann Von Keyserling)

« C'est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l'islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine.

Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. A l'origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n'ont trouvé la réponse. De même aujourd'hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l'islam.

En théorie, la solution paraît d'ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l'aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d'Etat.

Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de dictature musulmane vont s'établir successivement à travers le monde arabe. Quand je dis «musulmane», je pense moins aux structures religieuses qu'aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet.

Peut-être des solutions partielles auraient-elles suffi à endiguer le courant de l'islam, si elles avaient été appliquées à temps. Actuellement, il est trop tard ! Les «misérables» ont d'ailleurs peu à perdre. Ils préféreront conserver leur misère à l'intérieur d'une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé. Nous avons d'eux une conception trop occidentale.

Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils préféreront l'avenir de leur race.

L'Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c'est prendre conscience de la gravité du phénomène et tenter d'en retarder l'évolution. »

(André Malraux)

31/01/2014

Montalembert a dit...

Montalembert.jpg« Savez-vous ce que c'est que le monopole d'enseignement de l'Etat tel qu'il s'est exercé jusqu'à nos jours ? Rien d'autre que le communisme intellectuel. C'est opérer dans le domaine de la conscience et de l'esprit, précisément ce que le communisme veut faire dans le plan matériel. Qu'est-ce en effet que le communisme ? C'est la doctrine par laquelle l'Etat se substitue aux propriétaires pour gouverner et diriger la propriété. Eh bien, le monopole de l'enseignement, c'est la doctrine par laquelle l'Etat se substitue au père de famille pour enseigner, pour élever ses enfants. Eh ! Quoi, Messieurs ! Vous croyez que lorsque vous aurez détruit cette forteresse de la liberté individuelle dans le coeur et l'esprit de l'homme vous pourrez maintenir dans l'ordre matériel cette forteresse de la liberté qu'est la propriété ? (…) C'est toujours la même idée fatale qui proclame l'omnipotence de l'Etat et le sacrifice de l'individu à la société. »

25/01/2014

Pensées plus ou moins correctes (24)

montaigne.jpgCUL

« Sur le plus beau trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul. »

(Montaigne)

CULTURE

« La culture, c'est ce qui reste quand on ne sait rien faire ou quand on ne sait pas être. »

« La culture c'est comme la confiture. Moins on en a et plus on l'étale. »

« La culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié. »

CYNISME

« En l'espace de deux ou trois générations, le cynisme se substitue à la grandeur, l'affairisme à la démocratie, l'iniquité à la justice, le sadisme à la cruauté. »

(M.G. Dantec)

08/01/2014

Pensées plus ou moins correctes (23)

Montesquieu.jpgCRIME

« Il y a des moyens pour empêcher les crimes, ce sont les peines. »

(Montesquieu)

 

CRITIQUE

« La critique est facile, seul l'art est difficile. »

« Les enfants ont plus besoin de modèles que de critiques. »

(J.Joubert)

CROIRE

« Ne croyez rien de ce que l'on vous dit et pas la moitié de ce que vous voyez. »

(Edgar Poe)

« Croire que tout est facile fait naître mille obstacles. »

(Tao Te King)

CROYANT

« Le croyant sait qu'il croit, le gnostique croit qu'il sait. »

CRUAUTE

« Chez les sauvages, le même homme peut être tantôt bon, tantôt cruel, mais chez les civilisés, la cruauté est confiée à des institutions spéciales : l'armée, la police, le tribunaux, les prisons. »

(Tolstoï)

 

23/12/2013

Pensées plus ou moins correctes (22)

Bouddha.jpgCORPS

« Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester. »

(Proverbe indien)

COURAGE

« Le courage est la plus démocratique des valeurs aristocratiques. »

(Michel Lacroix)

« Un homme sage ne vaut pas plus cher qu'une femme s'il n'a pas de courage. »

(Proverbe swahili)

« Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace. »

(Aristote)

« Le plus beau des courages, celui d'être heureux. »

(Joseph Joubert)

COURIR

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point. »

(Jean de La Fontaine)

COÛTER

«  - Combien ça coûte de se marier, papa ?

- Je n'en sais rien. Je n'ai pas encore fini de payer. »

CRAINTE

« Dans la jouissance, il y a la crainte de la maladie,

Dans la position sociale, la crainte de perdre son rang,

Dans la richesse, la crainte des rois hostiles,

Dans l'honneur, la crainte de l'humiliation,

Dans le pouvoir, la crainte des ennemis,

Dans la beauté, la crainte de la vieillesse,

Dans l'érudition, la crainte des antagonistes,

Dans la vertu, la crainte des calomniateurs,

Dans le corps, la crainte de la mort.

Toutes les choses de ce monde appartenant à l'homme sont escortées par la peur ; seul le renoncement chasse toute crainte. »

(Hindouisme)

 

19/12/2013

Pensées plus ou moins correctes (21)

CONGRES

« Si le Congrès a le droit par la Constitution d'émettre le papier-monnaie, il leur a été donné de l'utiliser et non de le déléguer à des individus ou à des sociétés. »

(Andrew Jackson)

Nietzsche.jpgCONNAISSANCE

« La connaissance est pour l'humanité un magnifique moyen de s'anéantir elle-même. »

(F. Nietzsche)

CONNAÎTRE

« Connaître quelque chose veut dire l'expérimenter concrètement. Un livre de cuisine ne supprime pas votre faim. »

(Takuan)

CONQUERANT

« Un conquérant est un joueur déterminé qui prend un million d'hommes pour jetons et le monde entier pour tapis. »

(Comte de Ségur)

CONSEIL

« Les bons conseils pénètrent jusqu'au coeur du sage. Ils ne font que traverser les oreilles du sot. »

(Proverbe chinois)

« Suis le conseil de celui qui te fait pleurer et non de celui qui te fait rire. »

(Proverbe arabe)

CONSEILLEUR

« Les conseilleurs ne sont pas les payeurs. »

CONTENTER

« Notre condition jamais ne nous contente. La pire est toujours la présente. »

(Jean de La Fontaine)

CONTENTEMENT

« J'étais furieux de ne pas avoir de souliers. Mais quand j'ai rencontré un homme qui avait perdu ses pieds, je me suis trouvé bien content de mon sort. »

(Proverbe chinois)

CONTRACEPTION

« La contraception, c'est faire l'amour sans faire l'enfant. La fécondation in vitro, c'est faire l'enfant sans faire l'amour. L'avortement, c'est défaire l'enfant par manque d'amour. La pornographie, c'est défaire l'amour. »

CONTREDIRE

« Pourquoi contredire une femme ? Il est tellement plus simple d'attendre qu'elle change d'avis ! »

(Jean Anouilh)

18/11/2013

Pensées plus ou moins correctes (20)

COMPRENDRE

« Les mots ne permettent pas à l'homme de comprendre. Il faut d'abord devenir un homme pour comprendre. »

CON

Audiard.jpg« Je ne parle jamais aux cons. Ca les instruit. »

« Les cons ça ose tout ; c'est même à ça qu'on les reconnaît. »

(Michel Audiard)

« Chaque année, il y a de plus en plus de cons. Cette année, c'est encore pire, je pense que les cons de l'année prochaine sont déjà arrivés. »

(Patrick Timsit)

CONDAMNER

« Ils condamnent ce qu'ils ne comprennent pas » (Condemnant quod non intellegunt)

(Locution latine)

CONFIANCE

« L'erreur est aussi grande de se fier à tous que de se défier de tous. »

(Sénèque)

« Si tu perds confiance en autrui, autrui perdra confiance en toi. »

(Tao Te King)

« Qui se confie au bavard et prête au prodigue retrouve son secret partout et son argent nulle part. »

(Jules Petit-Senn)