Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2009

Les portes du Mordor

 portes du mordor.jpg                    

Le Georgia Guidestones est un monument en granit érigé le 22 mars 1980 aux Etats-Unis, en Géorgie, près d'Elberton, au bord de la route 77. Il est surnommé le «Stonehenge américain ». C’est un immense portail de granit bleu nuit de 6 mètres de haut et pesant 120 tonnes. Il a été construit au sommet d’un tumulus selon une orientation extrêmement minutieuse sur les terres de la ferme de Mildred et Wayne Mullenix, en pleine campagne, au pied de la Montagne du Sang dans les contreforts sud-est des Appalaches. Les 4 piliers principaux marquent les limites visibles de la course de la lune. Une ouverture dans le gnomon est braquée sur l’étoile polaire. Elle signifie la soumission aux puissances obscures de la nature. Des fentes correspondent à la position du soleil aux solstices et aux équinoxes. On y trouve même une visée par laquelle un rayon de soleil indique le jour où l’on est à midi heure solaire. Ce monument a été voulu comme une boussole, un calendrier et une horloge solaire.

Mais le plus étrange se trouve gravé sur les deux faces des 4 pierres érigées verticalement et écrit en 8 langues différentes qui sont : l'anglais, le russe, l'hébreu, l'arabe, l'hindi, le chinois, l'espagnol et le swahili. Voici donc les « dix commandements » qui y sont inscrits :

1. Maintenir l'humanité en dessous de 500.000.000 individus en perpétuel équilibre avec la nature

2. Guider la reproduction intelligemment en améliorant la forme physique et la diversité

3. Unir l'humanité avec une nouvelle langue universelle

4. Soumettre la passion, la foi, la tradition et toutes les autres choses à la Raison

5. Protéger les personnes et les nations avec des lois et des tribunaux équitables

6. Laisser toutes les nations régler leurs problèmes externes et internes devant un tribunal mondial

7. Éviter les lois et les fonctionnaires inutiles

8. Équilibrer les droits personnels et les devoirs sociaux

9. Primer la vérité, la beauté, l'amour en recherchant l'harmonie avec l'infini

10. Ne pas être un cancer sur la terre, laisser une place à la nature


   Portes Mordor_guidestones3_f1.jpg                                          Ce monument suscite de nombreuses théories autour d'un complot ayant pour but la réduction de la population mondiale à 500 millions d'individus. Sur ce point de vue, cela peut être considérée comme probable. Cela revient à faire disparaître 91% de la population. Tel est le plan satanique qui rejette la parole biblique bien connue : « Croissez et multipliez ! ». Tous les moyens lui seront bons pour venir à bout de la prolifération humaine : guerres civiles, locales, mondiales, pestes, pandémies, stérilisations, avortements de masse, génocides, épurations ethniques. Le rêve nazi enfin réalisé !

                Le créateur de ce monument souhaitant garder l'anonymat (sous le pseudonyme de R.C. Christian), personne ne peut affirmer qu’il s’agit d'une simple "blague" ou de vrais commandements très sombres voulus par une secte ou par le gouvernement des États-Unis. Le monument a été construit par la firme Elberton Granite Finishing Company qui a reçu une commande et un règlement d'une personne qui n'a pas souhaité révéler son identité. Etrange quand même. Voici le récit de Joe H. Fendley,  maître d’œuvre de l’ouvrage : «  Un vendredi après-midi de juin 1979, un homme élégant et distingué se disant le représentant d’un « groupe de bons citoyens américains » s’est présenté à mes bureaux de Tate Street Extension à Elberton sous le nom de R.C. Christian et a demandé un devis pour un monument dont il a déposé un descriptif très précis. Ensuite il a désigné le directeur de la Granite City Bank ; Wyatt C. Martin, comme intermédiaire entre les financiers et moi-même. Il m’annonça qu’un certain nombre d’autres monuments seraient érigés par la suite. (Gageons qu’ils seront au nombre de 12 pour faire pendant aux 12 portes du Paradis de la Bible) Quelques semaines plus tard, les premiers fonds (10 000 dollars) furent versés à la Banque et les travaux commencèrent immédiatement. A leur achèvement, le solde du contrat a été réglé, le compte fermé et, conformément à la promesse initiale, le dossier a été détruit par W.C. Martin. Toute trace des véritables commanditaires a ainsi définitivement disparu… »

Ces méthodes dignes de sectes ou de services secrets peuvent cacher la signature de puissances occultes. Personne n’a jamais revu l’élégant R.C. Christian qui continua à entretenir une correspondance avec son banquier et dont le pseudonyme signifie à l’évidence « Rose-Croix ». Rappelons que les cercles rosicruciens sont particulièrement puissants aux Etats-Unis, qu’ils revendiquent une filiation directe avec de nombreuses sociétés maçonniques. L’obsession malthusienne de ces gens ne date pas d’hier puisqu’au début des années 20, Madame Margaret Sanger, fondatrice du planning familial, furie hitléro-stalinienne qui termina sa vie complètement folle, se déclarait déjà, dans la Birth Control Review, « favorable au projet soviétique d’élimination des tarés, anormaux, déficients mentaux et handicapés physiques lourds ». Ce qui allait inspirer par la suite la politique des nationaux-socialistes d’Hitler. Cette charmante femme soutenait également qu’on devait « empêcher les handicapés de se reproduire… »

En 1989, David Graber, chercheur en biologie, déclara au Los Angeles Times : « Le bonheur et la fécondité de l’humanité ne sont certainement pas aussi importants qu’une planète saine et sauvage. Je sais que certains disent que l’homme fait partie de la nature. C’est faux. L’homme est un fléau et on ne peut qu’espérer la venue du virus qui mettra fin à ce fléau. »

Michaël Fox, vice-président de « The Human Society of the United States » voit dans l’homme « l’animal le plus destructeur, le plus égoïste et le plus immoral de la planète. »

Le célèbre Commandant Cousteau a déclaré dans le Courrier de l’UNESCO de novembre 1991 : «  Pour stériliser le monde, il faudrait éliminer 350 000 personnes par jour. C’est terrible à dire, mais encore plus grave de le taire. »

Bertrand Russell écrit dans son livre « The impact of Science on Society » : « Aujourd’hui la population augmente au point que les guerres n’ont pratiquement plus d’effets sur cette progression. Je ne prétends pas que le contrôle des naissances est la seule solution pour interrompre ce développement. Il y en a d’autres. Si une nouvelle peste noire pouvait se répandre sur la planète une fois par génération, les survivants seraient à même de procréer librement. »

A la conférence Gorbatchev de San Francisco, en 1996, le docteur Sam Keen a déclaré devant un parterre de hautes personnalités politiques : « Nous devons être plus clairs sur la sexualité, la contraception, l’avortement, le contrôle de la population parce que la crise écologique est une crise démographique. Supprimez 90% de la population mondiale et vous supprimerez tous les problèmes écologiques. »

Nous sommes en plein dans le premier commandement des tables de la loi satanique des portes du Mordor d’Elberton. Un projet mis en œuvre de longue date et sous les masques avenants de la compassion et de l’écologie…

Qu’est-il advenu du monument étrange depuis son érection en 1980 ? Certains prédisaient des messes noires, des sacrifices humains et des rassemblements sataniques. Quelques mois plus tard, une convention de sorcières d’Atlanta adopta les Guidestones comme leur lieu de prédilection pour leurs rassemblements extérieurs. Elles y organisent souvent des pèlerinages de week-end pour s’y livrer à toutes sortes de rites païens et même à un mariage sorcier. Aucun humain n’a encore été sacrifié sur cet autel de pierre, mais on y a coupé le cou à nombre de poulets… Dans un article du magazine UFO Report datant de 1981, Naunie Batchelder annonça que le véritable but du monument serait révélé dans environ 30 ans. Observé depuis le ciel, celui-ci forme un X qui peut servir de parfait repère pour un atterrissage d’extraterrestres.

Le banquier reçut la dernière lettre de R.C. Christian au moment des évènements du 11 septembre. L’homme qui devait avoir dans les 85 ans à l’époque n’a plus donné signe de vie depuis.

Yoko Ono lui consacra une chanson dans laquelle elle scandait ces commandements sous forme de litanie obsédante.

Les plaques de granit furent souvent décorées de tags hostiles comme « Jésus vous écrasera satanistes ! » ou « Jamais de gouvernement mondial ! » ou « Le CFR (Council of Foreign Relations) est dirigé par le diable ! » ou « Les attaques du 11/9 font partie du plan ! » et la dernière en date : « Le Président Obama est musulman ! »

Les vandales recouvrirent même les Guidestones avec du polyuréthane qui est bien plus difficile à nettoyer que la peinture classique. La destruction de ce monument a été réclamée à plusieurs reprises. Un spécialiste des Rose-Croix, Weidner, propose une théorie selon laquelle les Rose-Croix transmettent leurs connaissances de générations en générations en réapparaissant tous les 111 ans. Parmi celles-ci, il serait question d’un cycle solaire qui atteindrait son summum tous les 13 000 ans. Arrivé à ce climax, l’activité de la couronne solaire pourrait aller jusqu’à dévaster la Terre de fond en comble, éradiquant la « pullulation humaine ». Les organisateurs secrets des Guidestones auraient donc voulu organiser le « chaos planétaire ». Weidner pense qu’il a déjà commencé avec l’effondrement du système financier américain, les problèmes de distribution de l’énergie et de la nourriture, les révoltes de masse, les guerres ethniques mondiales, le tout convergeant vers le Grand Evènement prévu pour le 21 Décembre 2012. « Il s’agit de réduire drastiquement la population, dit Weidner, et ils sont certains que cela va arriver. Le monument est là pour donner des instructions aux survivants du chaos à venir… »

Sympathique…

 

08:27 Publié dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : voyages