Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2017

L'aéronaute embourbé

08:23 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

21/03/2017

Expresso Love

Expresso Love by CCRIDER77280 on Scribd

09:55 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (2)

19/03/2017

Décrochage (Norbert Toyssel)

Décrochage.jpgGaétan doit rejoindre par la voie des airs sa femme Charline partie en vacances en Norvège un peu avant lui quand une catastrophe aérienne se produit au large des îles Shetlands. Grâce à un équipement de secours sophistiqué, il parvient à se poser sans trop de casse sur une petite île perdue en mer. Autre survivant, un enfant d’une dizaine d’années partage son sort. Puis quelques autres…

« Décrochage » est une nouvelle d’anticipation sur fond de tempête solaire avec une histoire de nuage de particules qui aurait détraqué tous les systèmes de communication et de navigation de la planète provoquant un cataclysme d’une ampleur inégalée. Une grande partie de la narration reste d’ordre descriptif et technique. L’intrigue qui semble inachevée avec sa fin ouverte ne débouche que sur un improbable sauvetage. Doit-on s’attendre à d’autres épisodes ? L’éditeur, Librinova, ne le précise pas. Le style est efficace, fluide et agréable, mais cette qualité ne suffit pas à faire de ce texte un chef-d’œuvre inoubliable.

3/5

 

08:43 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

17/03/2017

Pensées plus ou moins correctes (83)

 

INSATIABLE

« Point de plus grand malheur que d’être insatiable.

Point de pire fléau que l’esprit d’appétit. »

(Tao Te King)

INSIGNIFIANT

« Tout ce qui est mal écrit est insignifiant. »

dutourd.jpg(Jean Dutourd)

INSOUMIS

« Le monde ne sera sauvé, s’il peut l’être, que par des insoumis.)

(André Gide)

INSTANT

« L’instant est béni. Tout le reste est souvenir. »

(Jim Morrison)

INSTITUTION

« Je crois que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées régulières. Elles ont déjà constitué une aristocratie de l’argent qui défie les gouvernements. Le pouvoir d’émettre de l’argent devrait être retiré aux banques et redonné au peuple à qui il appartient de droit. »

(Thomas Jefferson)

INSULTE

« Le critique insulte l'auteur : on appelle cela de la critique. L’auteur insulte le critique : on appelle cela de l’insulte. »

(Henry de Montherlant)

INSURRECTION

« Ne jamais jouer avec l’insurrection armée et, quand on la commence, la mener jusqu’au bout. »

(Engels)

 

 

08:41 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

15/03/2017

Hiver (Collectif)

Hiver.jpgEn 1801, une malade présumée incurable est mise en quarantaine sur l’île du Chancre. Chaque jour, son amoureux lui apporte une potion… Venue d’un pays chaud, Lana est introduite par Léo à l’intérieur du Palais de l’Hiver. Elle a l’impression d’y découvrir une planète totalement inconnue… À l’issue d’une bataille, des morts reprennent peu à peu vie… Deux clochards, Ralbert et Bellotone, déposent chaque matin des fleurs chapardées ou récupérées sur le paillasson de Marie-Joëlle, bénévole dans une association caritative d’aide aux sans-abris… Bruce, un homme étrange qui a déjà tué sa femme, est sur la trace de quelqu’un qui n’est autre que son propre Pygmalion, l’auteur…

« Hiver » est un recueil de 18 nouvelles proposées par les Editions Secrètes lesquelles avaient déjà édité « Feu », autre excellent recueil. Toutes tournent autour du thème éponyme mais sont traitées selon des répertoires aussi différents que le romanesque sentimental, la science-fiction, le fantastique, la fantaisie ou l’anticipation, sans parler des inclassables. Chaque auteur rivalise de talent narratif. Tous les textes sont de belle qualité littéraire et de présentation éditoriale impeccable (aucune coquille, ce qui devient rare dans ce genre de production). Deux nouvelles sortent vraiment du lot, car ce sont de véritables petits chefs d’œuvre à mon sens : « Hartush, le dernier mâle » d’Olivier Boile pour sa glaçante fantaisie et « La petite fille dans la neige » de Murphy Myers pour sa terrible épouvante. Une mention spéciale à l’émouvant et poétique « L’hiver partout, partout l’hiver » de Dany Lecènes. Si vous aimez lire des nouvelles passionnantes et bien écrites, ne vous privez pas de cet ouvrage qui est en libre accès, ce qui ne gâte rien !

4,5/5

 

08:58 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

13/03/2017

Le loup et le renard (Nouvelle extraite du recueil "Dorian Evergreen")

09:08 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

11/03/2017

Mon best of poèmes (1)

jacquin.jpgGare à ta tête

 

Gare à ta tête, mon ami,

Gare à ta tête !

Une tête, c’est rond,

Ça tourne

Et ça roule,

Et on la perd !

C’est un accident

Très fréquent,

Beaucoup de gens perdent la tête,

Et ceux-là même qui l’avaient le plus solidement attachée

Entre les deux épaules !

La tête tourne

Et roule

Et ils la perdent

Et ils sont les seuls

À ne pas s’en apercevoir…

Horreur !

Ils vont par le monde

Sans tête !

Et tout ça…

Tout ça

Parce qu’ils ont eu tout à coup

Un peu plus d’argent

Un peu plus de talent

Un peu plus de chance

Qu’il n’eut fallu peut-être.

Alors,

Gare à ta tête, mon ami,

Gare à ta tête !

 

(Albert Jacquin)

 

08:46 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

09/03/2017

Raison de tuer (Blake Pierce)

raison de tuer.jpgDans la ville de Boston, Avery Black, ancienne avocate devenue policière suite à un fiasco judiciaire, vient d’intégrer la police criminelle. Vu son passé, elle peine à se faire accepter par ses collègues et par sa direction. Au sortir d’une fête estudiantine bien arrosée, Cindy Jenkins est victime d’une étrange agression. Quelqu’un lui inocule une drogue incapacitante qui lui fait presque immédiatement perdre conscience. 48 heures plus tard, des cyclistes la retrouvent morte sur un banc dans un parc public. Son corps a été vidé, empaillé, recousu et maquillé, un vrai travail de taxidermiste. L’enquête va s’avérer compliquée pour Avery Black et pour son collègue Ramirez…

« Raison de tuer » est un thriller de bonne facture et de structure parfaitement classique. Un serial killer dérangé à souhait, une longue série de victimes, toutes jeunes, jolies et étudiantes et une police qui patauge et se perd dans une longue série de fausses pistes. Une intrigue parfaitement calibrée pour empêcher le lecteur d’abandonner le livre en cours de route ! Un style fluide et efficace. Le personnage de l’ex-avocate devenue policière est plutôt attachant. On ne peut pas en dire autant des autres, nettement plus stéréotypés. Au total, une agréable lecture de divertissement, un tantinet macabre, en libre accès, ce qui ne gâte rien, mais avec un léger défaut : une abondance de coquilles indignes d’un éditeur sérieux !

4/5

 

09:04 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

07/03/2017

Les Contes d'Eurydice (J.S.)

les contes d'eurydice.jpg« Les Contes d’Eurydice » sont un recueil de 26 poèmes ; tous plus ou moins écrits en l’honneur et à la gloire de la femme, de l’éternel féminin. Chaque texte bénéficie d’une jolie illustration sous forme de dessin ou de photo. L’auteur fait preuve d’élégance, de délicatesse et d’un aussi agréable sens de l’observation que de la narration. « À cet instant, on ne vit que pour l’autre, comme si l’on ne faisait qu’un », dit-il. Belle définition de l’amour.

Peu ou quasiment pas de rimes, mais de belles assonances et d’élégantes résonances. « Ton amour est parti sur l’océan, emporté par le vent. » « J’étais le soldat de ton cœur, le gardien de ton âme. » Chaque texte, plus poème en prose que classique versification, mérite qu’on s’y arrête, qu’on le déguste, qu’on le médite. Tous ont le charme de la sincérité. Tous évoquent une ambiance, un sentiment, des impressions. Une mention toute particulière pour « Nouvelle ère », mon préféré, sans doute parce que les chants mélancoliques sont les chants les plus beaux : « Aujourd’hui, nous approchons d’un point de non-retour, où le ciel restera à jamais rempli de la peine des hommes. » Ce recueil est proposé en libre accès par Librinova, alors pourquoi s’en priver ?

3,5/5

 

09:13 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

05/03/2017

Pensées plus ou moins correctes (82)

 

chamfort.jpgINJUSTICE

« Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable : ce sont les injures du temps et les injustices des hommes. »

(Chamfort)

« Tout ce qui est injuste nous blesse lorsque cela ne nous profite pas directement. »

(Vauvenargues)

« Taire ce qu’il ne faut pas dire et savoir supporter l’injustice, voilà des choses difficiles. »

(Chilon de Sparte)

« Tu commets autant d'injustices que tu pourrais répandre de bienfaits. »

(Saint Basile le Grand)

INNOVATION

« Toute innovation passe par trois stades :d’abord elle est ridiculisée ; ensuite elle est violemment combattue ;et finalement, elle est considérée comme ayant toujours été évidente. »

(Arthur Schopenhauer)

INQUIETUDE

« Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez,

ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez.

Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers. Et Votre Père les nourrit !

Qui de vous peut par son inquiétude ajouter une coudée à la durée de sa vie ? Ne vous inquiétez pas du lendemain, car le lendemain aura soin de lui-même. À chaque jour suffit sa peine. »

(Evangile selon Saint Matthieu)

 

08:37 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)