Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2019

Pensées plus ou moins correctes (172)

John Locke.jpg« La politesse est la première et la plus engageante de toutes les vertus sociales. »

(John Locke)

« Eh bien ! Duchesse, aimez-vous toujours les hommes ? Demandait Napoléon à la duchesse de Fleury.

— Oui, Sire, quand ils sont polis. »

« La politesse est une monnaie qui enrichit non point celui qui la reçoit, mais celui qui la dépense. »

(Proverbe persan)

POLITIQUE

« Faire de la politique, c’est pas compliqué. Il faut avoir une bonne conscience et une mauvaise mémoire. »

(Coluche)

« La politique est l’art d’obtenir de l’argent des riches et des suffrages des pauvres sous prétexte de les protéger les uns des autres. »

(Oscar Ameringer)

« L’effarante idée que le pouvoir politique devrait déterminer la position matérielle de chaque individu. »

(F. Hayek)

« En bonne politique, il faut non pas promettre plus qu’on ne peut tenir mais, au contraire, donner plus qu’on a promis. »

(J. Villermé)

« La politique est l’art du possible. La créativité est l’art de l’impossible. »

« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »

(Paul Valéry)

« En politique, les insensés peuvent faire de sorte que ce soient les sages qui aient tort. »

(Jean Rostand)

08:39 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

14/10/2019

Coluche (Philippe Boggio)

Coluche.jpgMichel Colucci, dit Coluche, est un humoriste et comédien français, né le 28 octobre 1944 dans le 14e arrondissement de Paris et mort le 19 juin 1986 à Opio (Alpes-Maritimes). Fils d’un immigré italien et d’une Française, Michel Colucci grandit à Montrouge. Il adopte le pseudonyme « Coluche » à l’âge de 26 ans, au tout début de sa carrière. En 1975, il devient célèbre en parodiant un jeu télévisé : « Le Schmilblick ». Avant 1976, il occupe des rôles de second plan au cinéma avant de camper des personnages plus centraux, comme dans « L’Aile ou la Cuisse », puis de tenir le haut de l’affiche durant les années 1980, essentiellement pour des comédies. En 1977, il passe à la réalisation en co-réalisant « Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine » avec Marc Monnet. En 1984, il obtient un César du meilleur acteur pour son rôle dramatique dans « Tchao Pantin » de Claude Berri. Tour à tour provocateur ou agitateur par ses prises de position sociales, il se présente à l’élection présidentielle de 1981 avant de se retirer. Jouissant d’une énorme popularité et très apprécié du public, il fonde en 1985 l’association « Les Restos du cœur », relais d’aide aux plus démunis, quelques mois avant de mourir dans un accident de moto.

« Coluche » est la biographie la plus complète et la plus documentée du célébrissime humoriste. Grand reporter du journal « Le Monde », Philippe Boggio a eu de nombreux entretiens avec Coluche ainsi qu’avec sa mère Monette et son imprésario, Claude Lederman. Dans ce gros ouvrage de plus de 500 pages, il peut ainsi raconter l’enfance banlieusarde à Montrouge, l’absence du père, l’échec au certif et les débuts difficiles, le café-théâtre et finalement l’explosion déclenchée par un simple passage à la télévision un soir d’élections présidentielles. Le lecteur découvrira un personnage attachant mais également complexe, ses hauts et ses bas, ses réussites, ses échecs. Sa chute dans la déprime alors qu’il arrive au sommet de la popularité, sa déchéance dans l’alcool et la drogue puis sa remontée courageuse et sa transfiguration en véritable bienfaiteur avec ses Restos du Cœur. Un bouquin indispensable pour ne pas oublier Michel Colucci qui était bien plus qu’un clown iconoclaste au nez rouge…

4,5/5

08:48 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

12/10/2019

Montburgonde (roman)

08:27 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

10/10/2019

Recyclage (Nouvelle)

Ouvrage disponible version papier et e-book

https://www.amazon.fr/Lollyblog-Nouvelles-Bernard-Viallet...

09:02 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

09/10/2019

Les espérances planétariennes (Hervé Ryssen)

Les-esperances-planetariennes_1208.jpgAu fil des années et des vagues d’immigration, les nations européennes se dissolvent peu à peu dans un grand ensemble de plus en plus multi-ethnique. Le monde de demain sera-t-il sans races et sans frontières ? Allons-nous vers un gouvernement mondial qui siègerait à Jérusalem comme le souhaite Jacques Attali ? Pour l’instant, seuls les Occidentaux sont engagés dans ce processus. Historiquement, cet universalisme prend sa source dans le marxisme. La révolution bolchevique, elle-même inspirée de la révolution française, pouvant être considérée comme une première tentative ratée de mondialisme. Mais étrangement, on peut aussi trouver des similitudes et des convergences dans le libéralisme anglo-saxon. Depuis mai 68, la gauche, déçue par l'embourgeoisement des ouvriers, s’est trouvée un prolétariat de substitution composé des immigrés, des minorités sexuelles et des féministes. L’ennemi politique à abattre étant le mâle blanc catho hétérosexuel.

« Les espérances planétariennes » est un essai de socio et géopolitique cherchant à disséquer les tenants et aboutissants du mondialisme. C’est ainsi qu’il faut interpréter le néologisme « planétarien ». Pour sa démonstration difficilement contestable, Hervé Ryssen convoque un nombre impressionnant d’auteurs juifs (Jacques Attali, Albert Cohen, Marek Halter, Elie Wiesel, Bernard-Henri Lévy, Samuel Pisar, Primo Levi, Joseph Roth, Hannah Arendt, Jacques Derrida, Michel Winnock pour n’en citer que quelques-uns). Tous admettent être à l’origine et à la manœuvre dans ce processus de métissage généralisé pour les autres alors qu’ils prônent un maintien de la pureté de la race chez eux, en Israël. Soljenitsine est également largement mis à contribution pour le volet russe de l’affaire. Cet ouvrage bien écrit et bien référencé nous apprend l’importance des Juifs dans les hautes sphères bolchéviques, leur rôle primordial dans la persécution du peuple russe (déportations au sinistre Goulag, exécutions de masse, etc.), mais également leur importance dans la mafia américaine ainsi que leur rôle dans un certain nombre d’affaires d’escroquerie de banques et d’assurances à grande échelle. La force et la faiblesse de ce genre d’ouvrage plus informatif que polémique viennent de la surabondance de citations qui peuvent malheureusement finir par ennuyer le lecteur. Peut-être est-ce le prix à payer pour ne pas être taxé de partialité voire d’antisémitisme ?

4/5

10:43 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

07/10/2019

Poèmes pour petits et grands (90)

Gibran.jpgLes enfants

 

Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit :

« Parlez-nous des enfants. »

Et il dit : « Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,

Ils viennent à travers vous, mais non de vous.

Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,

Car ils ont leurs propres pensées.

Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,

Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,

Pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,

Mais ne tentez pas de les faire comme vous.

Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.

L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance

pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.

Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie;

Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable. »

 

(Khalil Gibran)

08:48 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

05/10/2019

Pensées plus ou moins correctes (171)

percy-shelley-portrait-du-poete-romantique-anglais-percy-bysshe-shelley-1792-1822-lithographie-de-john-alfred-de-vin-a-partir-de-la-photo-dorigine-par-george-clint-m95n95.jpgPOETE

« Un poète est un rossignol qui, assis dans l’obscurité, chante pour égayer de doux sons sa propre solitude. »

(Shelley)

« Les poètes sont des hommes qui ont gardé leurs yeux d’enfant. »

(Alphonse Daudet)

POISSON

« Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours. »

(Lao Tseu)

« Jette le chanceux dans la rivière, il en ressortira avec un poisson dans la bouche. »

(Proverbe arabe)

POLEMISTE

« Un polémiste est admirable à 20 ans, supportable à 30 ans, ennuyeux jusque 50 ans et obscène au-delà… »

(Georges Bernanos)

POLITESSE

« Il y a la politesse du cœur, bien supérieure à celle des manières. »

(Abbé Barthélemy)

08:35 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

04/10/2019

La marche qui soigne (Jacques-Alain Lachant)

La marche qui soigne.jpgSi, comme le dit la chanson, la meilleure façon de marcher consiste à mettre un pied devant l’autre, on constate qu’il y en a presque autant que d’êtres humains et que chaque démarche est aussi personnelle qu’une signature ou une empreinte digitale. Mais, pour l’auteur, certaines marches sont légères, équilibrées et bienfaisantes, alors que d’autres sont lourdaudes, pesantes et quasi toxiques. Nos pas révèleraient notre psyché, l’homme étant un tout fait de corps et d’esprit. Une grande part de nos souffrances vient de ce que nous ne savons pas marcher correctement. Une véritable « marche portante » permettrait de nous libérer des maux de dos, des gênes handicapantes et des chutes à répétition. Une façon de marcher correcte permettrait d’obtenir du tonus, de la légèreté, du plaisir et même une véritable joie de vivre.

« La marche qui soigne » est un essai médical proposé par Jacques-Alain Larchant, ostéopathe spécialiste de la marche. Le lecteur découvrira bien des choses dans cet ouvrage relativement technique et doté d’un certain nombre de dessins permettant d’illustrer le propos et de mieux comprendre de quoi il s’agit. Il aura une raison de plus d’être persuadé que le psychique est d’autant plus lié au somatique que le corps parle et dévoile ce que le cœur ressent sans forcément l’exprimer autrement. Les méthodes de ce praticien semblent assez efficaces en dépit de leur aspect surprenant comme lorsqu’il marche aux côtés de son patient en plaçant sa main sur le sacrum de son malade, lequel en fait autant sur lui. Livre intéressant surtout pour les nombreux témoignages ou exemples de gens traités par cette méthode un peu étonnante.

3/5

08:10 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

02/10/2019

L'aéronaute embourbé

L'aéronaute embourbé by CCRIDER77280 on Scribd

Ouvrage disponible version papier

https://www.amazon.fr/Laeronaute-embourbe-Bernard-Viallet...

version ebook

https://www.amazon.fr/La%C3%A9ronaute-embourb%C3%A9-Berna...

09:20 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

01/10/2019

Ces glucides qui menacent notre cerveau (David Perlmutter)

ces glucides qui menacent notre cerveau.pngParkinson, Alzheimer, Charcot, Tourette, autisme, dépression, hyperactivité, migraines, névralgies ou maux de tête chroniques, que de maux menacent notre pauvre cerveau ! Selon le docteur David Perlmutter, il est parfaitement possible de s’en prémunir en suivant ses directives. En effet, tous ces symptômes et bien d’autres comme les allergies ont des causes aisément détectables au premier rang desquelles se situe le gluten, cette colle que l’on trouve principalement dans le blé, l’orge, l’avoine et quelques autres céréales. Il faut savoir que les variétés de blé utilisées en boulangerie, pâtisserie ou industrie agro-alimentaire, n’ont plus rien à voir avec les anciennes. Leur taux de gluten a été artificiellement augmenté dans des proportions importantes pour des facilités de production. Résultat : s’il n’y a qu’un personne sur 200 qui souffre de la maladie coeliaque, nous sommes tous plus ou moins incommodés par cette molécule à des degrés divers allant de l’intolérance à une simple sensibilité. D’où la nécessité de changer notre mode de vie et en premier lieu notre alimentation pour protéger notre cerveau.

« Ces glucides qui menacent notre cerveau » est un essai pratique de vulgarisation basé sur un grand nombre d’études scientifiques et étayé par des centaines de cas traités par le docteur Perlmutter. L’ouvrage débute par un questionnaire d’auto-évaluation permettant de se situer. Puis l’auteur nous présente les résultats des toutes dernières recherches sur le sujet. Autant dire que celles-ci concluent exactement au contraire de ce que l’on croyait il y a 30 ou 40 ans. Par exemple que le danger pour le cœur et le cerveau ne vient pas des graisses mais du sucre, que le cholestérol n’est pas la mauvaise chose qu’il faut combattre, mais qu’il est utile pour notre cerveau, que les statines contribuent largement à amoindrir nos fonctions cérébrales et à augmenter les risques de maladies cardiaques et que les œufs sont un aliment excellent à consommer sans modération. La force de cet ouvrage réside, au-delà de l’argumentation difficile à contester, dans son volet concret permettant de mettre en pratique la méthode Perlmutter de remise en forme : une semaine de menus détaillés, des objectifs hebdomadaires à atteindre et toute une batterie de recettes sans sucre ni gluten qui donnent envie d’être essayées. Sans oublier l’importance de l’activité physique régulière et d’un sommeil de qualité. Passionnant.

4,5/5

08:52 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)