Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2024

G-Warriors (Roman)

Ouvrage disponible version papier et e-book

https://www.amazon.fr/G-WARRIORS-Bernard-VIALLET-ebook/dp...

09:09 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

21/02/2024

Mougeons, moutruches et muselières (352)

UE Dictature.jpg

08:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

20/02/2024

Les animaux malades de la taxe (Fable)

08:34 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

19/02/2024

Mougeons, moutruches et muselières (351)

Educ Nat.jpg

08:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

18/02/2024

Le sonneur noir du Bagad Quimper (Alex Nicol)

Sonneur noir.jpgNon loin des Glénans, le cadavre d’un homme noir flottant entre deux eaux est repêché par un équipage de sauveteurs en mer. L’écrivain public Gwenn Rosmadec et son épouse Soazic sont en train de fêter l’anniversaire de Gwenn quand l’adjudant-chef de gendarmerie Irène Le Roy leur téléphone pour leur demander de venir reconnaître le cadavre du noyé inconnu à la morgue de Pont l’Abbé. Rosmadec ne le reconnaît en aucune manière. Pourtant, le décédé, qui n’avait aucun papier sur lui, gardait quand même dans la doublure de sa veste un petit morceau de carton avec le nom et la profession de l’écrivain public. Un peu plus tard, à la fin d’un concert donné dans le cadre du festival interceltique de Lorient, Gwenn a la stupéfaction de voir et d’entendre jouer un sonneur noir qui est la copie conforme, le sosie parfait de l’inconnu de la morgue. Il l’invite à boire une bière, histoire d’en savoir un peu plus. Le sonneur noir lui apprend qu’il est originaire de l’île de Mayotte, qu’il a été adopté et ramené en France par un couple de Bretons et que son frère jumeau, qu’il a perdu de vue depuis longtemps, est resté au pays. Il n’en faudra pas plus pour que le trio se lance dans une enquête qui les emmènera jusqu’à Mayotte…

« Le sonneur noir du Bagad Quimper » est un roman policier de facture très classique, mais avec quasiment aucune fausse piste. Son principal intérêt réside dans les descriptions de ce confetti de l’Océan Indien où se pratique un véritable trafic de chair humaine dans les tristement célèbres « kwassas-kwassas ». Le style n’est pas désagréable, un brin descriptif, mais assez vivant quand même en raison de nombreux dialogues. L’intrigue pêche un peu par un certain nombre d’invraisemblances. C’est incroyable le nombre de Bretons que Gwenn rencontre un peu partout, bien entendu à tous les postes clés et qui tous contribuent de bon cœur à son enquête. Jusqu’à la Marine Nationale qui est mise à contribution. Et, autre originalité qui laisse un peu pantois : les immigrés ne sont pas de pauvres Comoriens en quête de meilleures conditions de vie, mais des Chinois dont on se demande quelle lubie leur a pris de passer des Comores à Mayotte pour finir en Grande-Bretagne en passant par la Bretagne ! Difficile de faire plus improbable comme itinéraire. Ouvrage de divertissement sans plus.

3/5

08:41 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

17/02/2024

Poèmes pour petits et grands (248)

Guy Charles Cros .jpgIntérieur

 

« Joujou, pipi, caca, dodo. »

Do, ré, mi, fa, sol, la, si, do."

Le moutard gueule, et sa soeur tape

Sur un vieux clavecin de Pape

Le père se rase au carreau

Avant de se rendre au bureau.

La mère émiette une panade

Qui mijote, gluante et fade,

Dans les cendres. Le fils aîné

Cire, avec un air étonné,

Les souliers de toute la troupe,

Car, ce soir même, après la soupe,

Ils iront autour de Musard

Et ne rentrerons pas trop tard ;

Afin que demain l’on s’éveille

Pour une existence pareille.

« Do, ré, mi, fa, sol, la, si, do »

« Joujou, pipi, caca, dodo. »

 

(Guy-Charles Cros)

09:08 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

16/02/2024

Mougeons, moutruches et muselières (350)

Déconcertés.jpg

08:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

15/02/2024

Pensées plus ou moins correctes (328)

Henri Rochefort.jpgCENDRE

« Si haut qu’on monte, on finit toujours en cendres. »

(H. Rochefort)

CENSURE

« La censure est un aveu ; on ne bâillonne que la bouche qui dit la vérité. »

(Pierre Gripari)

CERTITUDE

« Une certitude est une idée dont on n’a pas eu le temps de se défaire. »

(Philippe Bouvard)

CHAGRIN

« Le chagrin est comme un grand trésor : on ne s’en ouvre qu’à ses intimes. »

(Proverbe malgache)

« On s’accommoderait aisément des chagrins si la raison ou le foie n’y succombait. »

(E.- M. Cioran)

« Le chagrin est comme la maladie : pour les uns, il est bénin, pour les autres, il est aigu. »

CHAINE

« Une chaîne ne possède que la force de son maillon le plus faible. »

« Une chaine de fleurs est plus difficile à briser qu’une chaine de fer. »

(Hermès Trismégiste)

08:51 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

14/02/2024

Les apprentis sorciers (Alexandra Henrion Caude)

Les apprentis sorciers.jpgQu’est-ce que cet ARN messager inclus dans les injections qui furent pratiquées pour protéger les populations de la pandémie de Covid ? Comment fonctionne-t-il ? Peut-il se combiner avec notre ADN ? Quelles peuvent en être les conséquences pour notre santé ? 70% environ de l’humanité a été plus ou moins forcée de recevoir une ou plusieurs injections au risque de ne plus pouvoir avoir de vie sociale, d’être suspendu sans salaire, ni indemnités, ni droits au chômage, comme les professions de santé, les pompiers et les militaires. Chaque jour, la propagande répétait : « Tous vaccinés, tous protégés… Vaccinez-vous pour éviter les effets graves… » Et pourtant ce « vaccin » n’a pas stoppé l’épidémie, ni empêché d’attraper le Covid, ni d’infecter les autres, ni d’éviter de mourir du Covid. Quant aux effets secondaires indésirables, ils se comptent par milliers, même le laboratoire Pfizer le reconnaît. Les injectés auraient-ils servis de cobayes à grande échelle ? Leurs défenses immunitaires en ont peut-être été amoindries. Au total, les risques ont été pour les peuples et les bénéfices pour Big Pharma. En février 2022, Pfizer a annoncé que l’entreprise prévoyait de réaliser la bagatelle de 54 milliards de chiffre d’affaires grâce à la vente de ses vaccins et de ses traitements anti-Covid. Juteuse affaire, cette pandémie !

« Les apprentis sorciers » est un essai scientifique bien écrit, facile à lire, compréhensible par tout le monde et parfaitement sourcé (Une douzaine de pages de références sur toutes sortes d’études sérieuses sur le sujet). Quand on veut vraiment s’informer, il est toujours préférable de s’en référer aux meilleurs spécialistes dans ces domaines et non à des « médecins de plateaux télé », à un neurologue n’ayant jamais exercé ou à des bateleurs d’estrades. L’auteur est une généticienne de renom qui fut directrice de recherche de l’INSERM dans plusieurs hôpitaux, lauréate du prestigieux prix Eisenhower Fellowship aux Etats-Unis et découvreuse de l’implication de l’ARN dans différentes maladies génétiques de l’enfant et de l’existence des ARN MitomiR. On peut difficilement trouver plus qualifiée. Et ce qu’elle nous explique fait quand même froid dans le dos. Nous aurait-on menti, roulé dans la farine, manipulé, en nous cachant la réalité de ces injections à base d’ARN messager ? Comment a-t-on pu bricoler un vaccin en quelques semaines alors qu’il fallait auparavant une dizaine d’années pour en lancer un ? Comment l’OMS et les gouvernants ont-ils pu faire confiance à des laboratoires déjà de nombreuses fois condamnés par la justice à de lourdes peines pour les effets secondaires délétères de leurs « médicaments » ? Et surtout pourquoi tout ça ? Il faut absolument lire ce livre pour découvrir tout ce qu’on nous a caché sur cette affaire inquiétante.

4,5/5

09:13 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

13/02/2024

Mougeons, moutruches et muselières (349)

Croire en la science.jpg

Si vous voulez que j'ai confiance en la science, arrêtez de me raconter que ceci est un homme, que ceci est une femme, que ceci est une experte et qu'être obèse c'est sain !

08:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)