Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2020

Pensées plus ou moins correctes (213)

Alain.jpgSECRET

« Le secret de l’action, c’est de commencer. »

(Alain)

« Rien ne pèse tant qu’un secret

Le porter loin est difficile aux dames…

Et je sais même sur ce fait

Bon nombre d’hommes qui sont femmes. »

(Jean de La Fontaine)

« Je sais qu’on me reproche d’aimer le secret. Pourtant, il faut bien garder une part de secret pour exister. »

(François Mitterand)

« Il est des hommes qui sont nés pour garder un secret et d’autres pour le divulguer. Les premiers détiennent notre salut et les autres peuvent causer notre perte. »

(Bergson)

« Un secret, ce n’est pas quelque chose qui ne se raconte pas. Mais c’est une chose qu’on se raconte

à voix basse, et séparément. »

(Marcel Pagnol)

08:56 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

04/12/2020

Echange standard (Robert Sheckley)

Echange standard.jpgMarvin Flynn vit à Stanhope, petite ville paisible située à 500 km de New York. Bien qu’il ait déjà beaucoup bourlingué sur terre et visité nombre de pays, il rêve de voyager dans le cosmos pour découvrir des planètes lointaines. Mais ce n’est pas à la portée de sa bourse sauf s’il arrive à procéder à un échange d’identité, appelé Psycho-Troc avec un habitant d’une autre planète qui voudrait visiter la Terre. Un jour, Marvin tombe sur une annonce aussi étrange que prometteuse : Mons. orig. de Mars, tranquille, soigneux, cultivé, échang. corps avec Mons. de la Terre, caract. équiv. 1er Août- 1er Sept. Ref. prod. Contr. notarié. » Il n’en faut pas plus pour que l’aventure commence.

« Echange standard » est un roman de science-fiction amusante, publié en 1966, mais toujours aussi amusant à lire. L’intrigue démarre très fort avec de nombreux rebondissements, des échanges étonnants et des circonstances inattendues. Le lecteur passe de l’univers sablonneux de « Dune » à celui du Far-West en passant par celui des chevaliers de Moyen Âge. On est dans un pastiche si délirant, si léger, et si ébouriffant que la première moitié de l'ouvrage se déguste au grand galop. La seconde partie avec la quête de la belle Catherine aussi mystérieuse qu’insaisissable est un peu différente. Sheckley y change de vitesse et surtout de registre. Il part dans une sorte de délire philosophique complètement déjanté dans le cadre d’un Monde Biscornu où tout est possible surtout l’improbable, l’incroyable ou l’hallucinant. On n’est plus très loin de l’univers du regretté Pratchett. Un très grand plaisir de lecture pour qui aime le parodique bizarroïde !

4/5

08:20 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

03/12/2020

Mougeons, moutruches et muselières (18)

Dessin-humour-covid-vague-seconde-crise-pauvrete-fr-45ff9-9d732.jpg

08:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

02/12/2020

Bienvenue sur Déliciosa (Roman)

08:33 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

01/12/2020

Complot sous la Terreur (Jakubowicz & Dupuis)

Complot sous la Terreur.jpg1793 : le roi Louis XVI vient d’être condamné à mort et guillotiné. Les nobles ont émigré un peu partout en Europe, mais surtout en Allemagne et en Angleterre. Les députés du peuple siègent à la Convention. Cette assemblée est dominée par les « Montagnards », révolutionnaires les plus radicaux. Dans le même temps, les frontières du Nord et de l’Est sont menacés par les armées autrichiennes et prussiennes. Une insurrection royaliste éclate dans l’Ouest. Les Vendéens, menés par quelques nobles et prêtres restés fidèles à la royauté tiennent encore en échec les armées révolutionnaires qui commence déjà à pratiquer le génocide et la terre brûlée. Partout, des comités de Salut Public et des tribunaux révolutionnaires siègent sans relâche pour juger des crimes commis contre la République, selon une procédure expéditive et dont le seul verdict prononcé est la mort…

« Complot sous la terreur » est un livre-jeu plutôt destiné aux ados. Il permet aux jeunes lecteurs de se familiariser avec l’ambiance très particulière de cette période troublée de notre Histoire. La réalité historique, du moins celle présentée dans les manuels, est soigneusement respectée. Il n’y a pas qu’une seule intrigue à suivre linéairement, mais plusieurs que l’on peut aborder successivement en fonction de nos réactions, car tout fonctionne de façon interactive. Il suffit de se munir d’un dé à jouer (même pas indispensable, vu que la pagination peut le remplacer) et d’un crayon et de suivre les instructions de jeu au fil des postes. Selon les résultats obtenus aux tests (d’éloquence, de communication, de commandement) ou aux duels et autres combats, le lecteur peut progresser dans son aventure ou terminer très vite avec la tête tranchée tombant dans le panier de son. Les illustrations en noir et blanc de F'MuRR, remarquables de noirceur, mettent très bien dans l’ambiance. Une belle réussite. Nul doute que les ados férus d’Histoire liront et reliront ces histoires de complots passionnants.

4/5

08:51 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

30/11/2020

La reine froide (Nouvelle)

LOLLYBLOG

Ouvrage disponible version papier et e-book

https://www.amazon.fr/Lollyblog-Nouvelles-Bernard-Viallet...

 

08:24 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

28/11/2020

L'ère des gladiateurs (Frederik Phol & Cyril Kornbluth)

L'ère des gladiateurs.jpgDans un futur assez lointain, le monde est régi par une violence institutionnalisée, organisée, canalisée. Les villes sont devenues des jungles de béton avec des quartiers de maisons-bulles qui, faute d’entretien tombent en décrépitude. Charles Mundin, jeune avocat pénaliste et candidat à une élection municipale, se voit confier des affaires peu intéressantes et même indignes de ses compétences, jusqu’au jour où l’importante société G.M.L. lui confie une mission délicate… Les nouveaux Jeux du Cirque sont des spectacles très recherchés. Norwell Bligh, un de ses plus célèbres organisateurs, se retrouve renvoyé du jour au lendemain, car un certain Stimmens, plus jeune et plus créatif que lui, vient de lui prendre sa place…

Paru en 1949, « L’ère des Gladiateurs » est un roman de science-fiction qui a plutôt mal vieilli et qui ne procure plus guère de plaisir à être lu aujourd’hui. Le monde imaginé par Pohl et Kornbluth est même en deçà de celui dans lequel nous vivons. Les ordinateurs en sont encore aux cartes perforées, c’est dire ! L’intrigue tourne beaucoup trop autour de grenouillages dans le milieu de la finance et des grosses sociétés du bâtiment. La partie « Jeux du Cirque », qui aurait pu être spectaculaire, l’est assez peu et n’intervient qu’en toute fin de l’ouvrage. En dehors du fait que les auteurs ont un regard déjà désabusé sur une société de consommation qui en était à ses balbutiements au moment où ils écrivaient, l’intérêt de cet ouvrage reste des plus limités.

2,5/5

08:34 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

27/11/2020

Poèmes pour petits et grands (131)

Norge.jpgAu petit bonheur

 

Rien qu’un petit bonheur, Suzette,

Un petit bonheur qui se tait.

Le bleu du ciel est de la fête ;

Rien qu’un petit bonheur secret.

 

Il monte ! C’est une alouette

Et puis voilà qu’il disparaît;

Le bleu du ciel est de la fête.

Il chante, il monte, il disparaît.

 

Mais si tu l’écoutes, Suzette,

Si dans tes paumes tu le prends

Comme un oiseau tombé des crêtes,

Petit bonheur deviendra grand.

 

(Norge)

08:49 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

26/11/2020

H.P.L (Roland C. Wagner)

HPL.jpgDans le sauvage Ouest sauvage, une patrouille de tuniques bleues est attaquée par des guerriers Peaux-Rouges d’autant plus déchaînés qu’ils bénéficient de l’appui de monstres martiens à quatre bras qui disposent d’armes à rayons laser particulièrement meurtrières. De défaites en défaites, les Américains perdent du terrain devant l’avancée indienne. La Frontière recule de plus en plus, jusqu’à ce que des Vénusiens débarqués de leurs énormes engins spatiaux, ne mettent un coup d’arrêt aux victoires des Martiens et des Peaux-Rouges. L’ennui, c'est que ces Vénusiens sont de grandes créatures aux anatomies d’insectes coriaces qui risquent de se retourner un jour contre leurs alliés. Lévèque, savant d’origine française, tente de trouver une explication à cette arrivée de monstres dans un livre maléfique, le terrible « Nécronomicon », découvert dans une bibliothèque de la ville de Providence…

« Celui qui bave et qui glougloute » est une longue nouvelle ou novella d’une centaine de pages en forme de parodie amusante de l’univers de Lovecraft transposé dans un Ouest fantasmé. Roland C. Wagner fait intervenir dans son histoire plutôt déjantée tous les héros de son enfance, Kit Carson, Buffalo Bill, les frères Dalton, Calamity Jane, Wyatt Earp, Nat Pinkerton (la fille) et quelques autres. L’ouvrage est précédé par « H.P.L.», biographie imaginaire et un brin fantaisiste du célèbre Lovecraft qui aurait vécu 101 ans. Et il s’achève sur deux interviews de l’auteur expliquant la genèse des deux textes. L’ensemble est amusant et divertissant, sans plus. On n’atteint pas des sommets dans l’humour, mais ça se lit avec un certain plaisir.

4/5

08:56 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

25/11/2020

Pensées plus ou moins correctes (212)

SCIENCE

« Celui qui se sert trop de sa science pour gouverner est un fléau. »

(Tao Te King)

George B Shaw.jpg« La science a toujours tort. Elle ne résout jamais un problème sans en créer dix autres. »

(G.B. Shaw)

« Savoir que l’on sait ce que l’on sait et savoir que l’on ne sait pas ce que l’on ne sait pas : voilà la véritable science. »

(Confucius)

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. »

(Rabelais)

« La science, la morale, l'histoire se passent très bien de Dieu. Ce sont les hommes qui ne s’en passent pas. »

(Jean d’Ormesson)

« La science doit devenir transcendantale sous peine d'être éphémère. »

(Emerson)

SECRET

« Le secret de l’action, c’est de commencer. »

(Alain)

« Rien ne pèse tant qu’un secret

Le porter loin est difficile aux dames…

Et je sais même sur ce fait

Bon nombre d’hommes qui sont femmes. »

(Jean de La Fontaine)

« Je sais qu’on me reproche d’aimer le secret. Pourtant, il faut bien garder une part de secret pour exister. »

(François Mitterand)

« Il est des hommes qui sont nés pour garder un secret et d’autres pour le divulguer. Les premiers détiennent notre salut et les autres peuvent causer notre perte. »

(Bergson)

08:37 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)