Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2020

Pensées plus ou moins correctes (193)

tao te king.jpgREGLEMENT

« Plus il y a de règlements à appliquer, plus le peuple est pauvre. »

(Tao Te King)

REGRESSER

« Qui ne s’améliore pas régresse. »

REGRET

« On vieillit quand les regrets dépassent les rêves. »

(Gustave Flaubert)

« Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir »

(Jean Dutourd)

REINCARNATION

« Je ne suis pas pour la réincarnation. Une fois, ça suffit. »

(Abbé Pierre)

RELATIVITE

« Faîtes asseoir un homme une heure à côté d’Ava Gardner, il pensera que ça a duré une minute. Asseyez-le pendant une minute sur un calorifère brûlant, il croira que ça a duré une heure… C’est cela, la relativité. »

(Chico Marx)

08:33 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

14/05/2020

Renforcer l'immunité du corps, du cœur et de l'esprit (Collectif de 33 thérapeuthes)

Renforcer l'immunité du corps et de l'esprit.jpgL’épidémie de coronavirus, sa litanie de morts systématiquement annoncée à chaque journal télévisé, son interminable confinement, ses gestes barrière, ses visages masqués et ses regards suspicieux ne peuvent qu’induire peur, crainte pour l’avenir, méfiance généralisée et repli sur soi-même. Trente-trois thérapeutes ont réuni leurs talents et leurs techniques pour proposer une autre alternative. Au lieu d’affaiblir les défenses avec des contenus anxiogènes induisant une psychose et une soumission collective, ils préconisent de renforcer l’immunité naturelle à l’aide de diverses méthodes. Pas de chimie, pas de médicaments anciens ou coûteux, pas d’hypothétique vaccin, mais du reiki, de la sophrologie, de la méditation classique, tantrique ou planétaire, de l’hypnose, du yoga, de la musicothérapie, de l’acupuncture, de l’ostéopathie, de la relaxation profonde, de la bio-énergie quantique, de l’expansion de conscience assistée, de l'angélothérapie ou de la géobiologie énergétique… Plusieurs médecines douces sont préconisées : chinoise, bouddhiste ou holistique…

Ce recueil donne la parole à chaque auteur grâce à une présentation de la méthode proposée, suivie d’un ou plusieurs exercices concrets ou non. Chaque partie s’achève par des liens vers les sites des participants, vers des vidéos de démonstration, des séances de méditation clé en main ou des programmes de musiques relaxantes ou même purifiantes de nos intérieurs. Comme on peut s’en douter, il y a à boire et à manger dans cet ouvrage. Les auteurs sont plus ou moins connus. Le plus célèbre est certainement Tal Schaller. Les méthodes sont plus ou moins discutables. Certaines peuvent même sembler loufoques ou farfelues. Qu’importe, ce livre a le mérite de mettre à la portée de tout lecteur un peu curieux autre chose que l’allopathie obligatoire, estampillée conforme et remboursée par la sécu. Il peut permettre de dépasser la terrible manipulation des peurs que nous subissons à longueur de journée, de sortir de l’hypnose collective pour vivre dans la joie et la pleine conscience. De tout temps, l’homme a su vivre avec des virus. Pourquoi pas avec celui-ci ? Tout dépend de son système de défense immunitaire. Prenons-en soin et renforçons-le !

4/5

08:50 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

12/05/2020

Montburgonde (roman)

Ouvrage disponible Version papier

https://www.amazon.fr/Montburgonde-rivages-temps-Bernard-...

Version ebook

https://www.amazon.fr/Montburgonde-Bernard-Viallet-ebook/...

09:07 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

11/05/2020

Le grand enfermement (8)

08:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

10/05/2020

Toute la sagesse du monde (Nouvelle)

09:17 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

09/05/2020

Sur les routes de nos vies (Ouvrage collectif)

Sur les routes de nos vies.jpgUn départ en van écourté et qui se révèle bien décevant… Un fourgon garé sous des chênes se retrouve bombardé de glands une nuit de tempête… Une oisiveté qui offre surtout du temps. Ne pas travailler, vivre sur la route, prendre du temps pour la contemplation, toute une philosophie pour le voyageur au long cours. Etre oisif est-ce être vraiment libre ?… Une institutrice entreprend une traversée du Canada en van. Elle en rapporte toutes sortes de croquis pris sur le vif dans des tribus indiennes… Un conducteur pressé se retrouve pris au piège par une voiture trop intelligente… Des cartes postales d’un peu partout lancées comme autant de bouteilles à la mer… Un ermite perdu au plus profond d’une forêt polonaise se fait dérober toutes les nuits sa botte gauche… Un arbre, qui voudrait pouvoir voyager comme les hommes, arrive à s’affranchir de ses racines… Des souvenirs de mariage pakistanais, de randonnées dans le Yukon, en Australie, Nouvelle-Zélande ou dans les grands parcs naturels de l’Ouest américain…

« Sur les routes de nos vies » est un recueil de textes divers et variés sur le thème du rêve, de l’évasion, de l’aventure et du voyage. Au total une cinquantaine (49 pour être précis) de textes et autant d’auteur(e)s différent(e)s, (le beau sexe étant en écrasante majorité). Le lecteur y découvrira des récits de voyages, des réflexions philosophiques ou psychologiques, des poèmes, des contes et des nouvelles. Un ensemble varié, étonnant, rafraichissant, parfois amusant voire divertissant. Une énorme aspiration à la liberté dans ce partage de confidences, de rêves, de peurs, de joies, de peines, de bonheurs, de galères et d’espoirs dans un monde meilleur. Comme toujours dans ce genre d’exercice, l’excellent côtoie le plus léger. Chacun devrait y trouver son bonheur. Pour ma part, mes préférés sont l’histoire de l’ermite, « Les aventures du bonhomme bleu », la découverte du Yukon et « La voiture intelligente » (dans un style plus anticipation).

4/5

08:35 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

07/05/2020

Poèmes pour petits et grands (111)

madeleine ley.jpgDans la chambre du grand-père

 

Dans la chambre du grand-père

Il y avait un coquillage

Qui soupirait et chantait

Comme le vent de la mer.

 

Dans la chambre du grand-père

Il y avait un petit coffre

En bois luisant jaune clair,

Qu'il rapporta de ses voyages

Et que lui seul savait ouvrir.

 

Il y avait deux Japonais

En ivoire, sous un globe;

Et tout au fond d’un tiroir,

Dans son écrin de velours vert,

— Bijou poli par les vagues —

La pipe en écume de mer !

 

(Madeleine Ley)

08:42 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

06/05/2020

La lente marche du cataclysme (A.J. Woodwind)

La lente larche du cataclysme.jpgWoa, une klelech de la tribu Otokt, découvre un ancien campement abandonné depuis peu dans une forêt profonde. Et non loin d’un foyer presque éteint, une très jeune femme est endormie. Le lendemain, à leur réveil, les deux femmes font connaissance. L’étrangère s’appelle Mai. Elle parle une langue inconnue mais a de grandes dispositions pour très vite assimiler celle de Woa. De plus, elle ne semble pas avoir besoin de boire et mange des cailloux noirs. Sa peau est bizarre. Elle semble comme zébrée et luminescente. Qui est-elle ? D’où vient-elle ? Que fait-elle sur cette planète ? Woa pourra-t-elle la présenter à sa tribu ? Ne risque-t-elle pas d’être rejetée chez les parias si la rencontre ne se passe pas bien ?

« La marche lente du cataclysme » est un roman de science-fiction construit sous la forme de trois volets bien distincts, presque comme trois nouvelles ou novellas avec lieux et personnages différents, mais gardant pour fil rouge la personnalité particulière de l’héroïne May, sorte de superwoman, mi-humaine, mi-androïde, dotée de pouvoirs exceptionnels et d’une longévité hors normes. Dans la première partie, l’action démarre sur les chapeaux de roues. Dans la seconde, elle ralentit fortement. Le lecteur reste avec ses questions : qui est vraiment Mai ? Emissaire ? Ambassadrice ? De qui ? De quoi ? Pourquoi détruit-elle tout sur son passage ? La troisième et dernière partie finit par proposer quelques réponses. Malheureusement l’intrigue repose principalement sur de longs récits de combats, batailles, explosions et autres affrontements de sorte que le lecteur a le sentiment de se retrouver au cœur d’une narration de jeu video. Les tenants et aboutissants de cette histoire sont à peine esquissés, les personnages peu fouillés, la psychologie et toute ampleur géopolitique intergalactiques quasiment absentes, ce qui reste un brin frustrant pour l’amateur de SF friand de chocs des empires et d’épopées intersidérales. Comme on nage un peu dans le brouillard niveau compréhension, l’intérêt du curieux est maintenu tout au long des 625 pages de ce pavé, le style littéraire de qualité de l’auteur y est sans doute également pour quelque chose.

3/5

08:20 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

05/05/2020

Pensées plus ou moins correctes (192)

 

Tristan Bernard.jpgREFLECHIR

« Il vaut mieux ne pas réfléchir du tout que de ne pas réfléchir assez. »

(Tristan Bernard)

« Quand tout le monde est du même avis, c’est que personne ne réfléchit beaucoup. »

(Walter Lippmann)

REGARD

« Il faut se laver les yeux avant chaque regard. »

(Proverbe arabe)

REGARDER

« Quand on regarde quelqu’un, on n’en voit que la moitié. »

« Je regarde et je vois. J’écoute et j’entends. Je fais et j’apprends. »

« Ne regarde jamais en arrière, quelque chose pourrait te rattraper. »

(Clint Eastwood)

REGLE

« Celui qui s’incline devant des règles établies par l’ennemi ne vaincra jamais. »

(Léon Trotsky)

REGLE DE TAIZE

« Sois parmi les hommes un signe d’amour fraternel et de joie. »

« Ouvre-toi à ce qui est humain et tu verras s’évanouir tout vain désir de fuite du monde. »

« Sois présent à ton époque. Adapte-toi aux conditions du moment. »

« Aime ton prochain quel que soit son horizon religieux ou idéologique. »

« Ne prends jamais ton parti du scandale de la séparation des chrétiens. »

« Crois à la puissance du Christ en toi, même si tu n’en éprouves aucune résonance sensible. »

« Il est des moments où culmine le silence de Dieu dans sa création. Dans la solitude de la retraite, la rencontre d’intimité avec le Christ nous renouvelle. »

« Fuis les mesquines controverses entre frères. Rien ne divise autant que de continuelles discussions pour tout et pour rien. Sache au besoin les arrêter. »

« Refuse-toi à écouter les insinuations sur tel ou tel. Sois ferment d’unité. »

(Extraits)

08:29 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

04/05/2020

Le grand enfermement (7)

liberté surveillee.jpg