Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2017

Pensée Inique (Nouvelle extraite du recueil "Dorian Evergreen")

08:44 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

29/07/2017

J'ai du ciel bleu dans mon passeport (Philippe de Dieuleveult)

j'ai du ciel bleu.jpgIssu d’une ancienne famille de l’aristocratie bretonne, Philippe de Dieuleveult est le benjamin d’une fratrie de sept garçons. Dès le plus jeune âge, il ne rêvait que d’aventures. Il fut d’abord scout puis exerça mille petits métiers pour financer sa première expédition, une traversée du Sahara qui sera suivie de plusieurs autres. Il participe avec succès à la « Course autour du monde » pour laquelle de jeunes globe-trotteurs devaient envoyer chaque semaine un reportage sur un pays différent. En 1979, il est engagé comme journaliste reporter d’images pour FR3. Caméra à l'épaule, il filme les équipes de « Médecins sans frontières » dans leurs diverses missions partout dans le monde. Et en 1981, il anime sur Antenne 2 l’émission « La Chasse aux trésors », qui passionnera le public pendant plus de quatre ans. Enregistrant l’émission chaque semaine dans un endroit différent, il marque les téléspectateurs par sa chaleur humaine, son humour, et ses prises de risques (chute depuis un hélicoptère, plongée sous-marine, saut en parachute en direct, etc.). L’émission, diffusée le dimanche soir, arrivera souvent en tête des audiences. Malheureusement, il disparaît tragiquement et mystérieusement au Zaïre en 1985. Noyade, accident ou assassinat ? L’affaire n’a jamais été vraiment élucidée.

« J’ai du ciel bleu dans mon passeport » est son témoignage en forme d’autobiographie qui parut une année avant sa mort. Sans se soucier de l’ordre chronologique, il y raconte en vrac sa jeunesse, ses expéditions, sa vie d’homme de télévision et même ses liens avec l’armée (ancien parachutiste et formateur commando, il sera contacté par le célèbre Bob Denard mais refusera de collaborer avec lui). Il fait preuve d’une grande franchise et d’une belle honnêteté. Reconnait être touché par l’amour que le public lui porte et en particulier les handicapés, tout en reconnaissant ne pas être atteint par cette « gloire » et être résolu à toujours rester lui-même, c’est-à-dire un aventurier des temps modernes toujours prêt à faire ses bagages pour partir au bout du monde. Un livre tonique et bien écrit qui permet de jeter un œil dans les coulisses de la télévision tout en gardant la mémoire d’un être hors norme.

4/5

08:42 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

27/07/2017

Poèmes pour petits et grands (12)

rimbaud.jpgCeux qui ont faim

 

Noirs dans la neige et dans la brume,

Au grand soupirail qui s’allume,

Leurs culs en rond

À genoux, cinq petits, misère !

Regardent le boulanger faire

Le lourd pain blond…

 

Ils voient le fort bras blanc qui tourne

La pâte grise, et qui l’enfourne

Dans un trou clair :

Ils écoutent le bon pain cuire.

Le boulanger au gras sourire

Chante un vieil air.

 

Ils sont blottis, pas un ne bouge

Au souffle du soupirail rouge

Chaud comme un sein.

Et quand, pendant que minuit sonne,

Façonné, pétillant et jaune,

On sort le pain,

 

Quand, sous les poutres enfumées

Chantent les croûtes parfumées

Et les grillons,

Quand ce trou chaud souffle la vie;

Ils ont leur âme si ravie

Sous leurs haillons,

 

Ils se ressentent si bien vivre,

Les pauvres petits pleins de givre,

Qu’ils sont là, tous,

Collant leurs petits museaux roses

Au grillage, chantant des choses,

Entre les trous,

 

Mais bien bas, comme une prière…

Repliés vers cette lumière

Du ciel rouvert,

Si fort, qu’ils crèvent leur culotte

Et que leur chemise tremblote

Au vent d’hiver…

 

(Arthur Rimbaud)

09:16 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

25/07/2017

Pensées plus ou moins correctes (94)

orwell.jpgLANGAGE

« Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que du vent. (…) La langue officielle contrôle, atténue, interdit, déforme, corrige, contribue au détachement, à la chosification du réel, au panurgisme, anesthésiant la « base électorale », chose aussi inerte qu’on se demande quels êtres doués de raison peuvent bien la composer. »

(George Orwell)

LANGUE

« Si la pensée peut corrompre la langue, il est non moins vrai que la langue peut corrompre la pensée. »

« Elle parlait six langues et ne savait dire « non » dans aucune. »

(Paul Morand)

« Dieu nous a donné la langue pour que nous puissions dire des choses charmantes à nos amis et de dures vérités à nos ennemis. »

(Heinrich Heine)

« Je rêve d’une langue dont les mots, comme des poings, fracasseraient les mâchoires. »

(Cioran)

« Le glaive a deux tranchants. La langue en a cent. »

« Tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler. »

24/07/2017

Ça vient de sortir…

 G-WARRIORS.jpgG Warriors by <a title="View Anonymous 9RAQoU's profile on Scribd" href="https://fr.scribd.com/user/351740821/Anonymous-9
 
 

<iframe src="//v.calameo.com/?bkcode=000431759279ed4235ef1&mode=mini" width="480" height="300

08:47 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

22/07/2017

Expresso Love (Roman disponible sur Amazon)

Expresso Love by CCRIDER77280 on Scribd

09:18 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

20/07/2017

Massimo Corti (Nouvelle)

08:58 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

19/07/2017

OVNIS, 50 ans de secret (Gildas Bourdais)

OVNIS.jpgAux Etats-Unis, en juin 1947 débute avec l’affaire Roswell, une série de phénomènes étranges : lueurs dans le ciel, apparition des premières soucoupes volantes, disparitions inexpliquées et mutilations d’animaux d’élevage. L’opinion les attribue à des manifestations d’extra-terrestres alors que les instances dirigeantes semblent tout faire pour faire disparaître les traces et cacher les évènements. Pourtant, au fil des ans, s’accumulent des milliers de témoignages troublants. En dépit de l’ouverture au public des archives de l’armée de l’air américaine et du FBI quelques années plus tard, il est toujours aussi difficile à la vérité de se manifester. Les « fakes » (« homme de Roswell » en latex et autres) n’arrangent rien. Les autorités campent depuis cinquante ans sur la négation complète. La réalité est-elle si inquiétante qu’il faille encore et toujours la dissimuler ?

« OVNIS, 50 ans de secret » se présente comme une enquête rigoureuse, prouvée, sourcée (nombreuses pages de notes de référence, fac-similés de documents authentiques) sur un phénomène qui déchaine les passions et suscite les controverses. L’auteur a l’honnêteté de dénoncer les déclarations mensongères ou fantaisistes. Il démontre que ce sont souvent des rideaux de fumée créés pour dévaloriser les thèses de ceux qui croient aux interventions extra-terrestres. On apprend énormément de choses dans cette étude très complète et même très copieuse. Cependant le lecteur achève sa lecture en restant un peu sur sa faim. Rien ne prouvant rien, les arguments se contre disant, le mystère demeure. Les doutes aussi.

3/5

18:43 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

17/07/2017

Poèmes pour petits et grands (11)

Bernier.jpgBeaucoup de soldats passèrent

 

Beaucoup de soldats passèrent.

— De quel pays venaient-ils ?

Beaucoup de soldats passèrent.

— Quelle langue parlaient-ils ?

Je n’en sais plus rien, mon frère,

Car c’était au temps des guerres.

— Lesquels ont été vainqueurs ?

— Les soldats sont morts, mon frère,

Maudits soient les mauvais bergers !

Les soldats sont morts, mon frère,

Et les morts, me dit mon cœur,

Ne sont plus des étrangers…

 

(Armand Bernier)

09:09 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

16/07/2017

L'amour, la médecine et les miracles (Dr Bernie S. Siegel)

L'amour, la médecine.jpgChirurgien à New Haven, enseignant à l’université de Yale, le Dr Bernie S. Siegel fit un jour la découverte de l’importance et même de la prédominance de l’esprit sur le corps de certains patients. Il fut témoin d’un nombre incroyable de guérisons exceptionnelles ou de rémissions inattendues déjouant tous les pronostics médicaux. Ces « miracles » se produisent presque toujours chez des êtres atypiques qui prennent leur sort en main, ne se résignent pas à la maladie, la combattent et finalement en viennent à bout sans s’en remettre uniquement à la médecine traditionnelle. L’auteur en tire alors les conclusions qui s’imposent. Il change radicalement sa pratique médicale, donne des conférences sur le rapport corps/esprit et crée un groupe d’accompagnement de cancéreux où les gens partagent, s’écoutent, s’encouragent et s’entraident pour guérir autrement…

« L’amour, la médecine et les miracles » est un essai médical basé sur la pratique et le concret. Il fait appel à une multitude d’anecdotes et de témoignages souvent bouleversants sur les capacités insoupçonnées de l’amour et de la volonté dans le retour à la santé. En fin de volume, et ce n’est pas le moindre intérêt de cet ouvrage, l’auteur détaille techniques et méthodes pour stimuler le processus de guérison : alimentation, activité sportive, méditation, yoga, visualisation, travail sur les rêves, rire, interprétation de dessins spontanés, groupe de parole, jeux, prise en compte des ressentis, des émotions, etc. Un ouvrage majeur, bien écrit, tout à fait passionnant et qui ouvre des perspectives nouvelles fort éloignées de la conception mécaniste de la médecine classique. Il est rassurant de penser que l’esprit dirige le corps et non l’inverse ! À lire et méditer…

4/5

08:03 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)