Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2017

Massimo Corti (Nouvelle)

08:58 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

19/07/2017

OVNIS, 50 ans de secret (Gildas Bourdais)

OVNIS.jpgAux Etats-Unis, en juin 1947 débute avec l’affaire Roswell, une série de phénomènes étranges : lueurs dans le ciel, apparition des premières soucoupes volantes, disparitions inexpliquées et mutilations d’animaux d’élevage. L’opinion les attribue à des manifestations d’extra-terrestres alors que les instances dirigeantes semblent tout faire pour faire disparaître les traces et cacher les évènements. Pourtant, au fil des ans, s’accumulent des milliers de témoignages troublants. En dépit de l’ouverture au public des archives de l’armée de l’air américaine et du FBI quelques années plus tard, il est toujours aussi difficile à la vérité de se manifester. Les « fakes » (« homme de Roswell » en latex et autres) n’arrangent rien. Les autorités campent depuis cinquante ans sur la négation complète. La réalité est-elle si inquiétante qu’il faille encore et toujours la dissimuler ?

« OVNIS, 50 ans de secret » se présente comme une enquête rigoureuse, prouvée, sourcée (nombreuses pages de notes de référence, fac-similés de documents authentiques) sur un phénomène qui déchaine les passions et suscite les controverses. L’auteur a l’honnêteté de dénoncer les déclarations mensongères ou fantaisistes. Il démontre que ce sont souvent des rideaux de fumée créés pour dévaloriser les thèses de ceux qui croient aux interventions extra-terrestres. On apprend énormément de choses dans cette étude très complète et même très copieuse. Cependant le lecteur achève sa lecture en restant un peu sur sa faim. Rien ne prouvant rien, les arguments se contre disant, le mystère demeure. Les doutes aussi.

3/5

18:43 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

17/07/2017

Poèmes pour petits et grands (11)

Bernier.jpgBeaucoup de soldats passèrent

 

Beaucoup de soldats passèrent.

— De quel pays venaient-ils ?

Beaucoup de soldats passèrent.

— Quelle langue parlaient-ils ?

Je n’en sais plus rien, mon frère,

Car c’était au temps des guerres.

— Lesquels ont été vainqueurs ?

— Les soldats sont morts, mon frère,

Maudits soient les mauvais bergers !

Les soldats sont morts, mon frère,

Et les morts, me dit mon cœur,

Ne sont plus des étrangers…

 

(Armand Bernier)

09:09 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

16/07/2017

L'amour, la médecine et les miracles (Dr Bernie S. Siegel)

L'amour, la médecine.jpgChirurgien à New Haven, enseignant à l’université de Yale, le Dr Bernie S. Siegel fit un jour la découverte de l’importance et même de la prédominance de l’esprit sur le corps de certains patients. Il fut témoin d’un nombre incroyable de guérisons exceptionnelles ou de rémissions inattendues déjouant tous les pronostics médicaux. Ces « miracles » se produisent presque toujours chez des êtres atypiques qui prennent leur sort en main, ne se résignent pas à la maladie, la combattent et finalement en viennent à bout sans s’en remettre uniquement à la médecine traditionnelle. L’auteur en tire alors les conclusions qui s’imposent. Il change radicalement sa pratique médicale, donne des conférences sur le rapport corps/esprit et crée un groupe d’accompagnement de cancéreux où les gens partagent, s’écoutent, s’encouragent et s’entraident pour guérir autrement…

« L’amour, la médecine et les miracles » est un essai médical basé sur la pratique et le concret. Il fait appel à une multitude d’anecdotes et de témoignages souvent bouleversants sur les capacités insoupçonnées de l’amour et de la volonté dans le retour à la santé. En fin de volume, et ce n’est pas le moindre intérêt de cet ouvrage, l’auteur détaille techniques et méthodes pour stimuler le processus de guérison : alimentation, activité sportive, méditation, yoga, visualisation, travail sur les rêves, rire, interprétation de dessins spontanés, groupe de parole, jeux, prise en compte des ressentis, des émotions, etc. Un ouvrage majeur, bien écrit, tout à fait passionnant et qui ouvre des perspectives nouvelles fort éloignées de la conception mécaniste de la médecine classique. Il est rassurant de penser que l’esprit dirige le corps et non l’inverse ! À lire et méditer…

4/5

08:03 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

15/07/2017

Pensées plus ou moins correctes (93)

Dumas fils.jpgLÂCHE

« Les hommes sont si lâches et si serviles que si leurs tyrans leur ordonnaient de s’aimer, ils s’adoreraient. »

(Alexandre Dumas fils)

LAID

« Une laide impérieuse et qui veut plaire est un pauvre qui commande qu’on lui fasse la charité. »

(Chamfort)

« Nous avons contre les femmes laides qui nous font des avances une colère faite du regret des jolies que nous n’avons pas eues. »

(Louis de Robert)

LA MEDISANCE

« Si tous les hommes savaient ce qu’ils disent les uns des autres, il n’y aurait pas quatre amis dans le monde. »

(Pascal)

14/07/2017

Sainte-Mère-Eglise, 5-6 juin 1944 (Alexandre Renaud)

sainte mère église.jpgDans la nuit du 5 au 6 juin 1944, l’avant-garde des forces alliées, en l’occurrence les parachutistes des 82ème, 101ème et 505ème US airborne sautent ou débarquent de planeurs sur le petit village de Sainte-Mère-Eglise (Cotentin) et ses environs pour sécuriser la zone de débarquement. Mais les Allemands les attendent de pied ferme. Ils ont fortifié la région et massé des troupes un peu partout. Les combats sont acharnés. Très vite les Américains se retrouvent à court de munitions et même prêts à se replier. Heureusement pour eux, la logistique arrive juste à temps et cette première petite parcelle de territoire français délivré au prix du sang (perte de la moitié des effectifs) sera l’amorce d’une solide tête de pont qui permettra la victoire finale.

« Sainte-Mère-Eglise » est un récit historique écrit par le maire de la ville, témoin oculaire de tous ces évènements. Avec beaucoup de sincérité et d’amour pour sa région martyrisée et pour ses habitants, il raconte sans pathos et même avec un certain détachement l’arrivée des « libérateurs » et même celle, quelques jours plus tard de la fameuse division Leclerc, cette armée de Français Libres qui furent les premiers à entrer dans Paris et qui sauvèrent l’honneur de la France. Le lecteur découvrira dans ce livre une quantité impressionnante de documents photographiques dont beaucoup d’inédits montrant l’état de destruction des villes et villages de la région. Malgré les « tapis de bombes » des Alliés qui transformèrent Carentan, Caen, Saint-Lô et tant de lieux en amas de ruines, les Français firent bon accueil aux Américains, les nourrirent, les aidèrent, les cachèrent et les guidèrent dans les marais et furent l’humble cheville ouvrière du succès de cette opération risquée. Une page d’histoire à ne pas oublier.

4,5/5

08:39 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

13/07/2017

Le temps d'un voyage (Collectif)

Le temps d'un voyage.jpgArrivé de Marseille à Paris Gare de Lyon, un voyageur se voit demander par un clochard en quelle année ils se trouvent. Il prétend venir de l’année 1830… Dans un service de rééducation, un homme sort de son lit et, à l’aide d’un déambulateur, s’éloigne tout doucement de sa chambre d’hôpital… En gare Montparnasse, une violoniste observe avec soin les voyageurs masculins passant à sa portée. Quand elle en trouve un à sa convenance, elle achète un billet pour pouvoir être dans le même train que lui… Dans la ville assiégée et bombardée d’Alep, un médecin qui a déjà perdu sa femme et ses autres enfants, cherche Adam, son jeune fils caché dans les ruines… Au Maroc, Lina recherche l’homme que sa grand-mère a aimé dans les années 50…

« Le temps d’un voyage » est un recueil de cinq nouvelles proposées gracieusement par IDTGV et Librinova. Toutes tournent au tour du thème du voyage. D’après les indications des éditeurs, ces textes auraient été choisis lors d’un concours parmi cinquante autres. Tous sont de bonne qualité littéraire, sans grande originalité ni souffle particulier à l’exception de « Voyage en Fa Majeur » d’Elsa Gallahan qui sort vraiment du lot pour son inspiration glaçante et surtout pour sa fin particulièrement surprenante. Au total, un recueil divertissant qui peut faire passer un bon moment.

3/5

08:47 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

12/07/2017

L'aéronaute embourbé (Disponible sur Amazon)

L'aéronaute embourbé by CCRIDER77280 on Scribd

09:13 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

11/07/2017

Objectif : Pôle Nord de nuit (Mike Horn)

Objectif pôle nord.jpgEn compagnie du Norvégien Borge Ousland, grand spécialiste de la banquise, Mike Horn tente de relier le cap Arkticheskiy situé aux extrémités nord de la Russie au pôle Nord géographique, de janvier à mars, c’est-à-dire en plein hiver, donc sans jamais voir le jour. Cet exploit les obligera à parcourir environ 2000 km soit 62 jours de marche dans des conditions dantesques en tractant des traineaux de vivres et de matériel particulièrement lourds. Le tout dans un froid intense, souvent moins 35° ou moins 38°, avec des vents contraires et des glaces dérivantes les faisant reculer d’autant qu’ils avancent. Sans oublier le danger des crevasses plus ou moins importantes du pack les obligeant à nager avec des combinaisons étanches et surtout celui des ours polaires pas forcément amicaux avec lesquels ils se retrouvèrent plusieurs fois nez à nez.

« Objectif : Pôle Nord de nuit » est un récit de voyage écrit en collaboration comme c’est le cas la plupart du temps, que l’éditeur le revendique ou non. Le lecteur n’y cherchera pas de la grande littérature, mais de la sincérité, de l’émotion et de belles leçons de vie, de courage, de ténacité et de solidarité. Et là, il sera servi. Car il en a fallu à ces deux êtres hors normes pour réussir un tel exploit. Comme tous les défis « inutiles », ils l’ont fait parce que personne ne l’avait fait avant eux et parce que tout le monde le croyait impossible. Un magnifique témoignage qui ravira les amateurs d’aventures et de grands espaces tout en les faisant réfléchir à la relativité des choses : la nature n’a pas besoin de nous pour exister. Et sous ces latitudes, elle peut même se montrer si hostile qu’il faut être aussi fou que ces deux-là pour aller s’y frotter !

4,5/5

08:01 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

10/07/2017

Diego Modena (Nouvelle extraite du recueil "Ulla Sundström")

08:55 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)