Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2021

Poèmes pour petits et grands (155)

Pierre_Menanteau.jpg

Le vieux et son chien

 

S’il était le plus laid

De tous les chiens du monde,

Je l’aimerais encore

À cause de ses yeux.

 

Si j’étais le plus laid

De tous les vieux du monde,

L’amour luirait encore

Dans le fond de ses yeux.

 

Et nous serions tous deux,

Lui si laid, moi si vieux,

Un peu moins seuls au monde

À cause de ses yeux.

 

(Pierre Menanteau)

09:13 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire