Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2015

Copyright (Nouvelle extraite du recueil "Dorian Evergreen")

09:18 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

25/09/2015

Pensées plus ou moins correctes (54)

index.jpgFIDELITE

« Il y a des femmes qui n'aiment pas faire souffrir plusieurs hommes à la fois, qui préfèrent s'appliquer à un seul : ce sont les femmes fidèles. »

(Alfred Capus)

FIERTE

« Ce qu'il y a de plus embarrassant quand on n'est pas né riche, c'est d'être né fier. »

(Vauvenargues)

« La fierté a rarement un juste milieu, on en a trop ou pas assez. »

(Comtesse de Blessington)

FILLE

« Il y a deux sortes de filles : les filles comme il faut et les filles comme il en faut. »

FILS

« Les fils continuent ce que les pères ont commencé. »

(Proverbe chinois)

FIN

« En toute chose, il faut considérer la fin. »

(Jean de La Fontaine)

FIN DES DEMOCRATIES

« La fin des démocraties est marquée par les mêmes symptômes : les libertés deviennent des crimes, les droits deviennent des privilèges, le bavardage remplace la pensée, le langage devient technique et rhétorique, les discours tiennent lieu d'action et les déjections de discours, les lois nourrissent les bureaucrates qui les votent et les administrent, l'état est à la fois omniprésent et impotent. »

(M.G. Dantec)

FIN DU MONDE

« La fin du monde a bien eu lieu. Elle n’a pas eu lieu un jour précis, mais s’est étalée sur plusieurs décennies. Le monde qui a disparu était un monde où la plupart des enfants savaient lire et écrire. Où l’on admirait les héros plutôt que les victimes. Où les appareils politiques n’étaient pas encore devenus des machines à broyer les âmes. Où l’on avait plus de modèles que de droits. Un monde où l’on pouvait comprendre ce que voulait dire Pascal quand il affirmait que le divertissement nous détourne d’être vraiment hommes. Un monde où les frontières garantissaient  à ceux qui y vivaient une façon d’être et de vivre qui leur appartenait en propre. C’était un monde qui avait aussi ses défauts et qui fut même parfois horrible, mais la vie quotidienne du plus grand nombre y était au moins réglée par des dispositifs de sens aptes à dispenser des repères. Par le truchement des souvenirs, ce monde reste familier à beaucoup. Certains le regrettent. Il ne reviendra plus. »

(Robert de Herte, « Eléments », numéro 146.)

FLATTERIE

« La flatterie est une fausse monnaie qui n'a cours que par notre vanité. »

« On croit haïr la flatterie, mais on ne haït que la manière de flatter. »

(La Rochefoucauld)

« La flatterie est le miel et le condiment de toutes les relations entre les hommes. »

(Platon)

09:19 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (1)

20/09/2015

Montburgonde (Chapitres 1 à 7)

09:44 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

15/09/2015

Pensées plus ou moins correctes (53)

index.jpgFEINDRE

« Nous sommes des créatures tellement mobiles que les sentiments que nous feignons, nous finissons par les éprouver. »

(Benjamin Constant)

« Il a été convenu que les femmes feraient semblant d'être faibles et timides et que les hommes feindraient d'être forts et courageux. »

(Alphonse Karr)

FEMME

« Il n'y a pire mal qu'une mauvaise femme, mais rien n'est comparable à une femme bonne. »

(Euripide)

« La modération n'a pas de sens pour les femmes. »

(Plaute)

« La femme est comme la nèfle : sitôt mûre, sitôt sûre. »

(Th. Dekker)

« Prenez le temps comme il vient, le vent comme il souffle et la femme comme elle est. »

(Alfred de Musset)

« Les femmes seraient charmantes si l'on pouvait tomber dans leurs bras sans tomber dans leurs mains. »

(Ambrose Bierce)

« Les faiblesses de hommes font la force des femmes. »

(Voltaire)

« Le triomphe des femmes est de nous faire adorer leurs défauts et jusqu'à leurs vices. »

(Th. Jouffroy)

« Une fois qu'une femme vous a donné son coeur, on ne peut plus se débarrasser du reste. »

(John Vanbrugh)

« Dans les premières passions, les femmes aiment l'amant ; et dans les autres, elles aiment l'amour. »

(La Rochefoucauld)

« Tout ce que les femmes peuvent raisonnablement promettre, c'est de ne pas chercher les occasions. »

(G. de Lévis)

« Les femmes pardonnent parfois à celui qui brusque l'occasion, mais jamais à celui qui la manque. »

(Talleyrand)

« Une femme n'est puissante que par le degré de malheur dont elle peut punir son amant. »

(Stendhal)

« Si la femme était bonne, Dieu en aurait une. Si elle était de confiance, le diable n'aurait pas de cornes. »

(Coluche)

« La femme infidèle a des remords, la femme fidèle a des regrets. »

(Proverbe chinois)

« La première femme est une esclave, la deuxième une compagne et la troisième un tyran. »

(Proverbe polonais)

« On a les femmes dans les bras puis un jour sur les bras et bientôt sur le dos. »

(Sacha Guitry)

« Il y a deux ans que je n'ai pas parlé à ma femme ; c'était pour ne pas l'interrompre. »

(Jules Renard)

« Certains hommes aiment tellement leur femme que, pour ne pas l'user, ils se servent de celles des autres. »

(Coluche)

« Les femmes ne voient jamais ce qu'on fait pour elles. Elles ne voient que ce qu'on ne fait pas. »

(Georges Courteline)

« Les femmes mentent pour cacher ce qu'elles éprouvent, les hommes pour dissimuler ce qu'ils n'éprouvent pas. »

(Stendhal)

« Faire l'amour avec une femme qui ne vous plaît pas c'est aussi triste que de travailler. »

(Jean Anouilh)

« La femme est l'addition des ennuis, la soustraction du porte-monnaie, la multiplication des ennemis et la division des hommes. »

(Sacha Guitry)

« Une belle femme, c'en est une que je remarque. Une femme charmante, c'en est une qui me remarque. »

(John Erskine)

« Les brigands vous demandent la bourse ou la vie tandis que les femmes exigent les deux »

(Ambrose Bierce)

« Quand une femme dit qu'elle lit en vous comme dans un livre, vous êtes fichu. »

(W.G. Comer)

« La femme est une créature humaine qui s'habille, qui babille et qui se déshabille. »

(D'Arlincourt)

« Celui qui tient la femme tient tout, d'abord parce qu'il tient l'enfant, ensuite parce qu'il tient le mari. »

(Jules Ferry)

« Je n'aime pas voir la femme émuler l'homme dans son adhésion à la civilisation du gâchis, de la concurrence, du commercialisme et de l'industrialisme exacerbés, malfaisants et futiles. Que les circonstances économiques l'y obligent, je le veux bien, encore qu'il y ait beaucoup de choses à dire là-dessus. La civilisation à laquelle j'aspire n'aurait pas de place pour le féminisme militant, non plus que pour l'agressive masculinité. Et tout le reste ne me paraît qu'ajouter à notre chaos, pour ne pas dire à notre désastre. »

(Marguerite Yourcenar)

« La femme est le chef d'oeuvre de Dieu surtout quand elle a le diable au corps. »

« Lorsqu'une femme vous parle, souriez-lui mais ne l'écoutez pas. »

« Les femmes se servent de leur intelligence pour étayer leurs intuitions. »

« Une femme seule et toujours suspecte. »

« Une femme fidèle commande à son mari en lui obéissant. »

09:14 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

10/09/2015

Les Faux As (Chapitres 1 à 26)

09:27 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

30/08/2015

Monsieur Louis (Nouvelle extraite du recueil "Dorian Evergreen")

09:07 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

25/08/2015

Pensées plus ou moins correctes (52)

index.jpgFANATISME

« Nous avons connu le fanatisme de la foi ; nous connaîtrons peut-être un jour le fanatisme de la raison et ce sera bien pire. »

(Frédéric le Grand à Voltaire)

« Du fanatisme à la barbarie, il n'y a qu'un pas. »

(Denis Diderot)

FANTAISIE

« La fantaisie est un perpétuel printemps. »

(Schiller)

FAT

« Qu'est-ce qu'un fat sans fatuité ? Otez les ailes à un papillon : c'est une chenille. »

(Chamfort)

« Un fat est celui que les sots croient un homme de mérite. »

(Henri de Régnier)

FAUTE

« Les fautes des autres, c'est toujours réjouissant. »

(André Gide)

« Nos fautes sont comme des grains de sable en face de la grande montagne des miséricordes de Dieu. »

(Curé d'Ars)

FAVORITISME

« C'est par favoritisme qu'on entre au paradis. Si c'était au mérite, mon chien y entrerait tout de suite et moi, je resterais dehors. »

(Mark Twain)

09:01 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

20/08/2015

Montburgonde (Chapitres 1 à 6)

08:49 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

18/08/2015

L'ENA (Petit conte)

images.jpgIl était une fois un roi qui voulait aller à la pêche. Il appelle son météorologue et lui demande l'évolution pour les heures suivantes. Celui-ci le rassure en lui affirmant qu'il pouvait y aller. Le roi va tranquillement à la pêche car pas de pluie prévue. Pour plaire à la reine il met ses plus beaux atours. Sur le chemin, il rencontre un paysan monté sur son âne qui en voyant le roi dit : "Seigneur mieux vaut que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps." Bien sûr, le roi continue en pensant :"Comment ce gueux peut-il mieux prévoir le temps que mon spécialiste diplômé grassement payé qui m'a indiqué le contraire. Poursuivons... Et c'est ce qu'il fait... mais il se met bientôt à pleuvoir à torrents. Le roi rentre trempé, la reine se moque de le voir dans un si piteux état. Furieux, le roi revient au palais et congédie illico son météorologue, puis il convoque le paysan lui offrant le poste vacant... Mais le paysan refuse en ces termes : "Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose dans ces affaires de météo et de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées cela signifie qu'il va pleuvoir " Et le roi embauche l'âne... C'est ainsi que commença en FRANCE la coutume de recruter des ânes pour les postes de conseillers les mieux payés. C'est depuis ce moment, que fut décidé de créer une école : l' E.N.A. (l' École Nationale des ânes) et ses diplômés, dont nous pouvons mesurer, tous les jours, les brillantes compétences...

09:37 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

15/08/2015

Pensées plus ou moins correctes (51)

FAIM

« Toutes les angoisses passent sauf celles de la faim. »

(Proverbe afghan)

index.jpg« Si ce que tu manges ne te grise pas, c'est que tu n'as pas assez faim. »

(André Gide)

FAIRE

« Fais ce que tu fais ! »(Age quod agis !)

(Locution latine)

« Qui veut faire quelque chose trouve un moyen. Qui ne veut rien faire trouve une excuse. »

(Proverbe arabe)

« Pour bien faire, mille jours ne sont pas suffisants. Pour mal faire, un jour suffit amplement. »

(Proverbe chinois)

« Bien faire et laisser dire. »

« Faire et défaire, c'est toujours travailler. »

« Ce qui mérite d'être fait mérite d'être bien fait. »

FAMILLE

« Dans l'épreuve, la famille reste la seule valeur sûre. »

« Lorsque la famille est unie, l'âme est en paix. »

08:59 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)