Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2022

Les animaux malades de la taxe (Fable)

08:27 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

07/11/2022

Poèmes pour petits et grands (202)

Vieillir en beauté

 

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec son corps,

Le garder sain en dedans, beau au-dehors,

Ne jamais abdiquer devant un effort,

L’âge n’a rien à voir avec la mort.

 

Vieillir en beauté, c’est donner un coup de pouce

À ceux qui se sentent perdus dans la brousse

Qui ne croient plus que la vie peut être douce

Et qu’il y a toujours quelqu’un à la rescousse.

 

Vieillir en beauté, c’est vieillir positivement,

Ne pas pleurer sur ses souvenirs d’antan.

Être fier d’avoir des cheveux blancs,

Pour être heureux, on a encore le temps.

 

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec amour,

Savoir donner sans rien attendre en retour,

Car, où que l’on soit, à l’aube du jour,

Il y a toujours quelqu’un à qui dire bonjour.

 

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec espoir,

Être content de soi en se couchant le soir.

Et lorsque viendra le point de non-recevoir,

Se dire qu’au fond, ce n’est qu’un au-revoir.

 

(Anonyme contemporain)

08:58 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

05/11/2022

Pensées plus ou moins correctes (282)

Bierce.jpgABORIGENE

« Créatures méprisables qui encombrent le sol d’un pays récemment découvert. Elles cessent bientôt de l’encombrer pour le fertiliser. »

(Ambrose Bierce)

« Les Blancs changent sans arrêt le monde pour l’adapter à la vision fluctuante qu’ils ont de l’avenir. Les Aborigènes mobilisent toute leur énergie mentale pour laisser le monde dans l’état où il était. En quoi cette conception est-elle inférieure ? »

(Bruce Chatwin)

ABSENCE

« L’absence diminue les médiocres passions et augmente les grandes, comme le vent éteint les bougies et allume le feu. »

(La Rochefoucauld)

« Les absents sont assassinés à coups de langue. »

(Scarron)

« Si tu veux être apprécié, meurs ou voyage. »

(Proverbe Persan)

« Rien ne console de l’absence des parents et jamais ne vient l’âge de s’en remettre. »

(Fatou Diome)

08:46 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

02/11/2022

La pandémie (Roman)

Ouvrage disponible version papier et e-book

https://www.thebookedition.com/fr/la-pandemie-p-393133.html

08:59 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

30/10/2022

Copyright (Nouvelle)

Nouvelle extraite du recueil "Ulla Sundström"

Ouvrage disponible version ebook

https://www.amazon.fr/ULLA-SUNDSTR%C3%96M-Bernard-VIALLET...

version papier

http://www.thebookedition.com/fr/ulla-sundstrom-p-4562.html

08:45 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

27/10/2022

Poèmes pour petits et grands (201)

laboureur.jpgChanson du grand vent

 

Le pauvre laboureur

Il a bien du malheur

Du jour de sa naissance

L’est déjà malheureux.

Qu’il pleuve, tonne, ou vente,

Qu’il fasse mauvais temps,

L’on voit toujours, sans cesse,

Le laboureur aux champs.

 

Le pauvre laboureur

Il n’est qu’un partisan ;

Il est vêtu de toile

Comme un moulin à vent ;

Il met des arselettes,

C’est l’état d’son métier

Pour empêcher la terre

D’entrer dans ses souliers.

 

Le pauvre laboureur

A de petits enfants ;

Les envoie à la charrue

À l’âge de quinze ans.

Il a perdu sa femme

À l’âge de trente ans ;

Elle le laisse tout seul

Avecque ses enfants.

 

Le pauvre laboureur,

Il est toujours content ;

Quand l’est à la charrue,

Il est toujours chantant.

Il n’est ni roi ni prince,

Ni duc, ni seigneur

Qui ne vive de la peine

Du pauvre laboureur.

 

(Anonyme – XVIᵉ siècle)

08:15 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

25/10/2022

Pensées plus ou moins correctes (281)

Gustave le Bon.jpgABAISSEMENT

« Ce n’est pas l’abaissement de l’intelligence, mais l’amollissement des caractères qui cause la ruine des peuples. »

(Gustave Le Bon)

ABANDONNER

« Vive qui m’abandonne ! Il me rend à moi-même. »

(Henry de Montherlant)

ABEILLE

« L’abeille laborieuse n’a pas le temps d’être triste. »

(William Blake)

ABHORRER

« On abhorre la peine de mort et on adore l’euthanasie. On assure que la famille est une infernale norme archaïque, mais il faut absolument que tout le monde y ait accès. On vomit l’esclavage et on ne rêve que d’avoir des gens à son service. L’immigration massive, qui n’existe pas, est une chance qui rapporte, car les immigrés, qui n’existent pas, vont payer nos retraites, nous enrichir comme ils n’ont pas enrichi leur pays d’origine, faire les travaux dont on ne veut pas et remédier à notre basse fécondité, même s’ils sont deux fois plus au chômage que nous, même si nos retraites sont plus impayables que jamais et même si le gouffre de la Sécu ne cesse de grandir »

(Laurent Obertone)

09:02 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

22/10/2022

Montburgonde (Roman)

09:18 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

20/10/2022

Monsieur Louis (Nouvelle)

Nouvelle extraite du receuil "Dorian Evergreen"

Ouvrage disponible version papier

http://www.thebookedition.com/fr/dorian-evergreen-p-16900...

version ebook

 

https://www.amazon.fr/DORIAN-EVERGREEN-Bernard-VIALLET-eb...

08:41 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)

17/10/2022

Poèmes pour petits et grands (200)

 

marche.jpgBéatitudes du marcheur

 

Bienheureux ceux qui marchent avec confiance,

Ils trouveront le chemin de la sagesse.

Bienheureux ceux qui cheminent avec bonheur,

Ils trouveront la joie intérieure.

Heureux qui va de l’avant et laisse son cœur battre au rythme des solidarités.

Heureux qui sait admirer un sourire et oublier une grimace, sa route sera ensoleillée.

Heureux celui qui dans sa vie sait voyager,

Il est capable de parcourir la terre entière.

Heureux celui qui trouve des compagnons de voyage,

La route lui semblera moins longue.

Heureux celui qui sait regarder autour de lui,

La route lui réserve de bien belles surprises.

Heureux l’homme qui marche,

Il découvre les beautés de la nature.

Heureux celui qui va à la rencontre de l'autre,

Il trouvera Dieu.

Heureux celui qui fait le premier pas,

Il est déjà en chemin.

 

(Anonyme)

09:10 Publié dans Concept | Lien permanent | Commentaires (0)