Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2016

Pas tout à fait des hommes (Lizzie Crawdagger)

pas tout à fait des hommes.pngLa jeune elfe Kalia se retrouve avec un couteau posé en travers de la gorge par le troll William Wolf qu'accompagne Axelle Crèvecœur, redoutable effeuilleuse des bas quartiers. Wolf n'en est pas à son premier méfait. Il a précédemment assassiné l'évêque Crowney. La reine Lucie de Guymor est venue lui rendre une visite intéressée dans la cellule de sa prison. Elle ne s'intéressait pas à ses dons de peintre mais plutôt à ses capacités à se déplacer en silence dans une obscurité complète. Elle voulait le charger d'une mission délicate pour laquelle Axelle et Kalia vont lui prêter main forte…

« Pas tout à fait des hommes » se présente comme un roman de fantaisie un peu décalé voire parodique. L'intrigue se caractérise par une suite d'aventures, de rebondissements, de batailles et d'escarmouches menée tambour battant dans un style rapide et efficace rendu particulièrement dynamique et vivant par de très nombreux dialogues et une quasi absence de descriptions. Les deux personnages principaux, Kalia et Axelle, sont des anti-héroïnes atypiques et finalement assez sympathiques. La première est une elfe de petite taille, timide et complexée alors que la seconde est une semi-démone aussi rebelle que violente. Cela donne un duo déjanté et percutant dont le lecteur suit bien volontiers les tribulations. Cette histoire de guerre entre humains et orcs, de complots contre une reine un peu cynique et autres coups d'état pour renverser un tyran démoniaque, si elle ne brille pas par une grande originalité, emporte néanmoins l'adhésion du lecteur en raison du ton décalé et surtout d'une certaine forme d'humour et de dérision omniprésente. Ouvrage à conseiller aux amateurs du genre et aux autres. La fantaisie n'étant pas ici un but en soi mais plutôt un prétexte aux dérives et aux délires…

4/5

 

08:30 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

10/03/2016

Les Faux As (Chapitres 1 à 31)

08:46 Publié dans Concept, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

09/03/2016

Le voyage d'un homme heureux (Jules Janin)

index.jpgJournaliste à la « Revue de Paris » et à la « Revue des deux mondes », Jules Janin entreprend en 1840 un voyage d'un mois à travers la France et l'Italie. Il fait ses adieux à ses amis en forêt de Fontainebleau, poursuit à cheval jusqu'à Lyon puis gagne Marseille, Nice, Gênes, Milan, Pise et Florence par étapes et en faisant halte dans des auberges de fortune. Il trouvera Bologne misérable. Il rentrera par Parme et Milan, en ignorant Venise et en traversant les Alpes qui lui sembleront glaciales par comparaison avec la douceur du climat toscan. Il gagnera à Paris après avoir fait étape sur les bords du lac Léman.

Ce récit de voyage écrit comme une longue lettre à Madame de Courbonne est tout à fait dans le style de l’époque. Nombreux furent les romanciers ou poètes qui publièrent ce genre de littérature sans doute très prisée, le tourisme n’en étant encore qu’à ses premiers balbutiements. Dumas, Musset, Nerval, Lamartine et bien d’autres s’y illustrèrent pour le plus grand plaisir de lecteurs qui devaient y trouver un moyen pour s’évader de l’Hexagone et explorer par personne interposée des territoires inconnus ! Le style de Janin est un peu pompeux et vieillot, mais son œil d’observateur des paysages et des gens est aussi aigu que bienveillant. Janin s’intéresse à tout : mœurs des autochtones, œuvres architecturales, musées, histoire locale et même le devenir des rois détrônés, des nobles déchus. Il propose au passage de belles pages sur la famille Bonaparte. Il y a autant d’émerveillement que de nostalgie dans ses découvertes, observations et descriptions. Un livre encore agréable à lire aujourd’hui, à titre de document historique bien sûr, et non sans un petit effort d’adaptation.

3/5

 

08:54 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

07/03/2016

Sorcières et zombies (Lizzie Crawdagger)

sorcières et zombies.pngAu retour d'une noce, Claire s'endort dans sa voiture arrêtée au bord de la route. A son réveil, elle se voit environnée de zombies. Elle réussit à s'échapper et à trouver refuge dans un manoir perdu dans la campagne, auprès de Ludovic et de sa sœur Lise… Transexuelle sortant d'hôpital psychiatrique, Alys veut se rendre à Longsil, village fantôme en apparence. Elle y rencontre un certain Stéphane arrivé en voiture un peu plus tôt. Très vite, elle s'aperçoit que tout cela n'est qu'un rêve qui tourne vite au cauchemar… Un jeune peintre est invité dans un château isolé pour brosser le portrait de l'étrange Carimall, fille du comte d'Ekul… Leslie est en train de monter la garde devant la porte d'une ville en quarantaine quand Anya Volk, jeune femme râblée et un peu velue, et son compagnon Raymond d'Arc, colosse assez inquiétant, demandent à entrer…

« Sorcières et zombies » se présente comme un recueil de quatre nouvelles de qualité sur un thème tout à fait explicite. La couleur est annoncée. Il n'y aura pas tromperie sur la marchandise !Les trois premières nouvelles, (« Route de nuit », « Créatures de rêve » et « Sortir du cercueil ») qui recèlent une grande part de poésie et d'onirisme, semblent plus réussies et plus intéressantes que la dernière (« Une mine de déterrés ») qui reste uniquement orientée « zombies » et manque un peu d'originalité. Le style de Lizzie Crawdagger, efficace, rapide et bien rythmé en dépit de quelques petites maladresses, emporte aisément l'adhésion du lecteur qui pourra difficilement poser le livre avant la fin de chaque histoire. Un ouvrage de qualité à conseiller aux amateurs de fantastique, d'épouvante et même d'horreur pas trop gore.

4/5

 

09:21 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

06/03/2016

Madame Rose ; Pierre de Villerglé (Amédée Achard)

index.jpgGeorges, un riche parisien qui aime bien résider à l'année dans sa maison de campagne de Maisons-Laffitte, sauve de la noyade deux jeunes enfants alors qu'il canote sur la Seine en compagnie de son chien. Des voisins accourent pour aider au repêchage. Tout le monde emmène les enfants se réchauffer dans la toute proche maison de Madame Rose, une charmante jeune femme… Pierre de Villerglé est un jeune aristocrate riche et oisif qui partage son temps entre les courses de chevaux, les dîners en ville, les soirées à l'Opéra et les nuits devant les tables de jeu. Cette vie monotone l'ennuie tellement qu'il décide de se retirer dans une petite maison qu'il possède sur une de ses propriétés normandes. Il y retrouve quelques amis d'enfance…

Ce recueil est composé de deux nouvelles qui sont autant de portraits de personnages de jeunes gens qui cherchent l'amour et peinent à le trouver. Ils n'en font pas moins preuve de belles qualités de cœur. En cela, Amédée Achard fait œuvre de romancier sentimental et de moraliste un brin désabusé. Très bien écrites, ces deux histoires ne brillent pas par leur originalité et sont même un peu décevantes les amours déçues étant légions en littérature. Les situations et les rapports sociaux ayant beaucoup évolués, tout cela date énormément même s'il est toujours possible de s'y intéresser.

3/5

 

08:47 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

03/03/2016

La fille aux cheveux rouges / Tome 1 (Serge Brussolo)

index.jpgDébut septembre 1940 : c'est le blitz sur Londres. Un déluge de fer et de feu s'abat sur la capitale britannique. Proches des usines, les quartiers populaires comme East End sont particulièrement touchés par des bombardements durant jusqu'à dix heures d'affilée. Les assauts successifs rassemblent jusqu'à mille appareils de la Luftwaffe. Parmi les mourants découverts dans les décombres, les sauveteurs récupèrent une jeune femme grièvement blessée. Quand elle se réveille à l'hôpital, elle est devenue totalement amnésique. Personne ne sait qui elle est. Seuls son abondante chevelure rousse la désigne comme irlandaise. Mais l'est-elle vraiment ?

Le premier épisode de ce roman historique qui se poursuit dans un second tome intitulé « Les rives incertaines » est suffisamment prenant pour donner envie de poursuivre la lecture. Le contexte particulièrement dramatique du blitz, l'énigme de cette jeune femme ayant perdu la mémoire, tout y incite. Si on y ajoute la très belle qualité stylistique de Brussolo, on ne peut que conseiller cette série.

4/5

 

08:54 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

02/03/2016

Diego Modena

08:37 Publié dans Concept, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

01/03/2016

SOS Machos (Nouvelle extraite du recueil "Dorian Evergreen")

SOS MACHOS publié par cc.rider

08:50 Publié dans Concept, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

28/02/2016

La conquête des sables (David Ball)

41K6YTZMA0L._AA160_.jpgDans la France du XIXème siècle, le comte Henri de Vries s'est marié avec Serena une princesse d'origine touarègue. Leur jeune fils Moussa coule des jours heureux dans leur château proche du Bois de Boulogne en compagnie de son cousin Paul. Mais au cours d'une chasse donnée dans le domaine, un vieux sanglier blessé charge les deux enfants. Il percute Moussa et le blesse grièvement… Dix ans plus tôt, Henri et son fidèle serviteur Gascon ayant posé leur ballon dirigeable en plein désert du Sahara, avaient été secourus par un groupe de touaregs aux ordres de Serena qui était vite tombée amoureuse d'Henri. Mais en 1870, suite à la défaite et au siège de Paris, les évènements tournent au drame et toute la famille de Vries se retrouve entrainée dans la tourmente…

« La conquête des sables » se présente comme un grand roman historique doublé d'une saga familiale s'étalant sur deux générations. David Ball est un écrivain voyageur américain qui a fait plusieurs séjours au Hoggar chez les hommes bleus. Il est donc très bien placé pour parler avec nuance et justesse de ce peuple particulier et pour nous raconter cette épopée pas toujours glorieuse de l'exploration du Sahara (le massacre de la mission Flatters est un des moments forts du roman). Très bien documenté historiquement (en fin de volume, Ball a l'honnêteté de faire la part entre l'authentique et le romancé), ce livre dense permet d'en apprendre beaucoup sur une période troublée de notre Histoire au travers d'une longue suite d'aventures, péripéties, rebondissements, coups tordus et trahisons. Choc des civilisations avant l'heure, affrontement orient-occident, colonisation, expansion du monde moderne (le projet de construction d'une ligne de chemin de fer dans le désert se révèle n'être qu'une folie). Deux approches différentes des notions d'honneur et d'esprit chevaleresque s'affrontent tout comme se percutent deux religions antagonistes, deux peuples et deux traditions. Dans son épilogue, Ball évoque le destin des Touaregs, ces anciens « rois du désert » qui ne sont « plus que l'ombre de leur magnificence disparue ». Un ouvrage à la fois divertissant et instructif. Bien écrit quoique très descriptif. A conseiller à tous ceux que l'Histoire du XIXème et celle des hommes du désert intéressent.

4/5

 

09:07 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

27/02/2016

Opération Baucent (Chapitre 1)

23:42 Publié dans Concept, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)