Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2016

Tango Parano (Hervé Le Corre)

Tango Parano.jpgÀ Bordeaux, Elise Dulac, une jeune secrétaire médicale, est assassinée. Les capitaines Schmidt et Cousin, responsables de services secrets font appel à Henri Vallès, un ancien flic rayé des cadres suite à une longue maladie mentale. Ils lui proposent d’infiltrer une secte particulièrement pernicieuse. Vallès accepte en ne se faisant pas d’illusions sur la dangerosité de l'affaire. Il commence son enquête chez son propre psy qui aurait été un des plus farouches adversaires de la secte et croise la route d’une certaine Edmonde, beauté fatale dont il tombe immédiatement amoureux. Les cadavres vont s’accumuler, les coups tordus et les manipulations également…

« Tango Parano » est un polar plutôt atypique. Ce n’est ni un thriller à l’américaine, ni un roman policier à suspects multiples, ni un roman noir, mais quelque chose de parodique, de très français et d’assez proche de l’esprit des Frédéric Dard, des Alphonse Boudard et autres Michel Audiard. L’intrigue qui est plutôt secondaire, moyennement construite et avec une fin improbable, importe moins que le style à la fois descriptif, décalé et un tantinet humoristique. Le Magazine Littéraire parle d’une « écriture minutieuse et flamboyante », ce qui est bien vu. Le revers de la médaille est une certaine lenteur narrative et une bizarre fixation sur la nourriture et sur le sexe. Ces petits bémols précisés, cet ouvrage reste agréable et mérite l’attention des amateurs ne serait-ce que pour la très belle plume de Le Corre.

3/5

 

08:41 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

30/07/2016

Le lagon noir (Arnaldur Indridasson)

Le lagon noir.jpgQuelque part en Islande, non loin de l’importante base américaine de Keflavik, le cadavre d’un homme atrocement mutilé est découvert dans un lagon noir par une jeune femme venue se baigner pour soulager son psoriasis dans ses eaux sulfurées. L’inspecteur Erlendur commence une enquête laborieuse en imaginant que la victime a pu être lancée depuis un avion en vol. Mais bien vite, les soupçons l’amènent à s’intéresser de près à la base militaire US.

« Le lagon noir » est un roman policier décrivant deux enquêtes menées conjointement. En plus du cadavre de l'ingénieur, Erlendur s’intéresse également à une jeune fille disparue mystérieusement dans les années soixante-dix, une affaire qui n’a jamais été élucidée. L’ambiance est lourde, les rapports avec l’armée américaine sont difficiles et les deux enquêtes avancent péniblement. L’affaire de la jeune fille disparue finit même par prendre la vedette sur celle de l’ingénieur et l’ennui n'est pas loin. Le lecteur apprendra néanmoins pas mal de choses sur l’Islande. C’est à peu près le seul intérêt de ce polar glauque venu du froid qu’il faut réserver aux fans du genre « nordique ».

3/5

 

08:56 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

28/07/2016

Les loups blessés (Christophe Molmy)

les loups blessés.jpgUn braquage de fourgon blindé en région parisienne par une équipe composée de deux voyous de banlieue, Imed et Nordine Belkiche, et d’un Corse prénommé Doumé, tourne au drame. Attaqués à l’arme lourde, deux convoyeurs de fonds sont abattus froidement et tout cela pour un butin des plus modestes. Quand il apprend la nouvelle, Matteo Astolfi, voit rouge. Il en a assez des sottises de son jeune frère Doumé et voudrait bien lui-même finir en beauté. Renan Pessac, commissaire blanchi sous le harnais et relativement désabusé se retrouve chargé d’une affaire qui va tourner au bras de fer entre Matteo et lui, au combat à mort entre deux loups blessés.

« Les loups blessés » est plus un roman noir qu’un roman policier à énigme et suspects multiples, style « whodunit » (cf Agatha Christie et consoeurs). Ancien patron de la BRI, Molmy sait de quoi il parle et ce qu'il raconte sent le vécu. Il permet au lecteur d’assister à tout, aussi bien côté flics que côté voyous, ce qui est relativement intéressant, car on ne vit pas la même chose selon le camp où l’on se trouve. Quoique. Les caractères sont aussi bien trempés que bien décrits. L’intrigue est bien menée, intéressante, crédible. Seul bémol : dans un désir louable de précision technique, l’auteur décrit tout par le menu, jusqu’aux plus infimes détails d’une filature ou d’une planque, ce qui ralentit un peu trop à mon goût le rythme de la narration. Il n’en demeure pas moins que ce livre permet de passer un bon moment de lecture et pourrait certainement donner lieu à une belle adaptation cinématographique.

3,5/5

 

08:33 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

23/07/2016

Le toutamoi (Andrea Camilleri)

le toutamoi.jpgArianna est une très belle jeune femme qui a eu une enfance et une adolescence difficile. Elle est mariée en secondes noces avec Guilio, un riche industriel italien impuissant. Le couple a trouvé un subterfuge simple pour pallier cette difficulté sexuelle. Guilio choisit de jeunes hommes pour sa femme et assiste à leurs ébats. En général, Arianna ne couche qu’une fois ou deux avec chaque amant et en change une fois par semaine environ. Mais un jour, elle rencontre Mario, un jeune étudiant aussi efflanqué que fougueux, qui tombe amoureux d’elle et ne veut plus la quitter…

« Le toutamoi », présenté comme un roman noir, relève plutôt du registre sentimental ou érotique. En effet, l'intrigue, très peu policière, repose sur la description des rencontres et rapports physiques entre Arianna et ses jeunes amants d’un jour. Le personnage principal est intéressant, ne serait-ce que par son psychisme très particulier, ce besoin de tout maîtriser, ce désir de jardin secret, ce « touamoi », endroit étrange, gardé par un crâne de vache doté de pouvoirs maléfiques, dans lequel elle se réfugie pour jouer à la poupée. Le style de Camilleri est fluide et sa prose agréable à lire. Ce court roman atypique et un peu borderline peut donc se dévorer très rapidement, ce qui semble être sa plus grande qualité.

2,5/5

 

09:19 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

21/07/2016

Le Mammouth m'a tuer (Chapitres 1 à 5)

08:40 Publié dans Concept, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

19/07/2016

L'aéronaute embourbé (Prologue)

08:52 Publié dans Histoire, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

15/07/2016

Pensées plus ou moins correctes (71)

coluche.jpgHIERARCHIE

« La hiérarchie, c'est comme une étagère, plus c'est haut, plus c'est inutile. »

(Coluche)

HISTOIRE

« L'Histoire est écrite par les vainqueurs. »

(Robert Brasillach)

« L'Histoire est la science du malheur des hommes. »

(Raymond Queneau)

« Ceux qui ne connaissent pas leur histoire s'exposent à ce qu'elle recommence. »

(Elie Wiesel)

HISTORIEN

« Ce qu'il y a de plus heureux pour les historiens, c'est que les morts ne puissent protester. »

(Aurélien Scholl)

 

08:31 Publié dans Concept, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

10/07/2016

Les Faux As (Chapitres 1 à 35)

08:59 Publié dans Concept, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

08/07/2016

Le retour du petit homme (Chapitres 1 à 13)

09:05 Publié dans Concept, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

04/07/2016

La pension (Nouvelle inédite)

08:25 Publié dans Concept, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)